Economie

« Job fair » - Faciliter l'accès des jeunes à l'emploi

Publié le jeudi, 07 juin 2018
3 offres sur 10 ne sont pas satisfaites sur le marché de l'emploi. La méconnaissance des offres disponibles figure parmi les principales causes de cette non-satisfaction. Ainsi, pour faciliter l'accès des jeunes au travail, l'espace de coworking Workshop Idea Center organise la 5e édition du « Job fair ». Elle aura lieu les 22 et 23 juin prochains à la Zone Forello Tanjombato, en parallèle avec le Salon de l'industrie de Madagascar. « Cet évènement est la solution pour les jeunes pleins de motivation à trouver un emploi. Nous sommes juste là pour leur faciliter la tâche en faisant coïncider…
« Malagasy ny antsika ». Le Salon de l'industrie de Madagascar (SIM) se déroulera du 21 au 24 juin prochain. Pour cette 4e édition, les organisateurs veulent se concentrer particulièrement sur l'accompagnement des jeunes. Une assistance qui va leur permettre de développer au mieux leurs entreprises.
Responsabilité sociétale des entreprises. A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, la société Ravinala Airports, gestionnaire des aéroports d’Ivato et de Fascène à Nosy Be, a réaffirmé son engagement pour la préservation de l’environnement et de tous les éléments qui l’entourent. Ainsi, pour cette année, elle a tenu à impliquer les quatre Communes situées à proximité de l’aéroport d’Ivato, à savoir celle d’Ivato, Talatamaty mais aussi Anosiala et Ambatolampy Tsimahafotsy.
L'« International tourism fair Madagascar » (ITM) est devenu le rendez-vous incontournable pour les acteurs majeurs du secteur touristique dans l'océan Indien. Il offre aux visiteurs nationaux et internationaux de nombreuses perspectives de voyages ainsi que la possibilité de s'informer et d'échanger avec des professionnels du tourisme. Pour cette édition, le salon s'est déroulé durant le week-end dernier, du 31 mai au 3 juin, au Village Voara Andohatapenaka.
Madagascar, un pays qui se veut aujourd’hui éduqué est composé principalement de jeunes étudiants en quête d’un avenir meilleur. Ils se mettent à fond dans leurs études pour pouvoir par la suite trouver un emploi convenable et gagner leur vie. Cependant, le problème rencontré parfois par les recruteurs et par ces étudiants réside dans les compétences informatiques autres que le pack Office, pouvant pourtant permettre de faciliter leur travail, de s’organiser et être plus efficients.
La 7e édition de  l’ « International tourism fair Madagascar » a pris fin hier, au Village Voara Andohatapenaka. Pour cette année, les organisateurs ont clôturé l’évènement sur une note positive. Effectivement, « par rapport à l’année dernière, nous avons constaté une nette augmentation du taux de satisfaction des participants, plus particulièrement en termes de rencontres « B to B » avec les 75 agences de voyages, médias et bloggeurs internationaux invités spécialement pour l’occasion », explique Boda Narijao,  président du Conseil d’administration de l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM). Durant les deux premières journées, les professionnels du secteur touristique malagasy ont pu…
Protéger les marques et les indications d’origine. La Direction générale des douanes (DGD), l’Office malagasy du droit d’auteur (OMDA) et la société GasyNet ont procédé hier, à l’hôtel Le Palissandre, à la signature d’un protocole d’accord. Cette signature va permettre à l’OMDA d’intégrer le guichet unique électronique TradeNet par le biais du module MIDAC (Ministères, départements, agences de contrôle). Effectivement, la dématérialisation du traitement des dossiers est aujourd’hui incontournable, notamment pour faciliter de manière significative le parcours des opérateurs ainsi que le suivi. La douane malagasy et GasyNet ont ainsi collaboré dans ce système pour intégrer toutes les institutions publiques…

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff