Economie

Les trafiquants n’ont pas compris la leçon ! Grâce aux informations recueillies par le bureau du cantonnement forestier, les autorités de la région ont effectué une descente dans un hameau de Tongobory, au nord-est de Toliara. Et 7 347 tortues radiées y ont été retrouvées vivantes, tandis que 32 autres étaient déjà mortes, probablement en raison de leurs mauvaises conditions de détention. Selon les informations fournies par la WWF, « trois personnes ont été arrêtées dont une femme et deux hommes ayant nourri les tortues ». Ces trafiquants ont alors avoué que cela faisait plus de quatre mois qu’ils ont séquestré ces tortues dans…

Valorisation des déchets - L’expertise marocaine au service de Madagascar

Publié le mercredi, 14 novembre 2018
Aucun développement. Le Maroc met son expertise environnementale au service de Madagascar. Une formation a ainsi été tenue la semaine dernière, dans la Capitale par Hassan Chouaouta, un expert sur le traitement et la valorisation des déchets ménagers. Effectivement, aujourd’hui, à Madagascar, mais plus particulièrement dans la Capitale, la production de détritus demeure élevée. Pourtant, les capacités du pays à les gérer sont encore limitées, que ce soit dans le domaine institutionnel, juridique, technique mais également financier. Par conséquent, la qualité du service fourni reste à ce jour médiocre. « En matière de traitement, la grande partie des déchets municipaux…

Promotion du tourisme - 250 000 touristes chinois attendus en 2019

Publié le mardi, 13 novembre 2018
La destination Madagascar mise sous les feux des projecteurs. Le Gouvernement chinois s’engage à promouvoir la Grande île en encourageant ses touristes à y venir en masse. « 250 000 touristes chinois, et non des businessmen ni affairistes, sont attendus à Madagascar pour 2019. Ils s’intéressent notamment aux destinations Nosy Be, Morondava, Isalo et Sainte-Marie », informe Brunel Razafitsiandraofa, ministre du Tourisme. C’était lors d’une rencontre avec la presse, hier à Tsimbazaza.

Projet social - Augmenter les sources de revenus des femmes défavorisées

Publié le vendredi, 09 novembre 2018
Limité. Dans le cadre de la réalisation de leur projet social, des élèves de la 34è promotion de l’Institut national des sciences comptables et de l’administration en entreprises (Inscae) ont formé des femmes sur l’agriculture hors-sol dans le quartier de Manarintsoa Anatihazo Isotry, hier. Leur principal objectif est de permettre à ces femmes d’augmenter leurs sources de revenus et d’améliorer ainsi leur pouvoir d’achat ainsi que leur niveau de vie et alimentation. « Dans ce genre de quartier, les femmes sont très vulnérables.
Première édition. L’exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) a ouvert ses portes, lundi dernier, et se clôturera demain. Plus de 130 pays dont Madagascar se sont donc réunis à Shangai afin d’ouvrir davantage leur marché et d’accroitre leurs exportations. Effectivement, à travers cette exposition, la Chine veut s’ouvrir davantage et développer ainsi un environnement commercial de classe mondiale. Pour l’occasion, les représentants de la Grande île ont fait valoir les différents produits qui font la réputation du pays comme la vanille, le café, le cacao mais aussi le girofle et les différents produits miniers. « Durant cet évènement, l’objectif est…

Suivi communautaire - Les pêcheurs se mettent aux nouvelles technologies !

Publié le mercredi, 07 novembre 2018
Nouvelle méthode. Les pêcheurs se mettent actuellement aux nouvelles technologies. Effectivement, le WWF a octroyé des smartphones waterproof (à l’épreuve de l’eau) aux différentes communautés de suivi.  Ainsi, elles peuvent collecter les différentes données sur l’évolution des captures dans les zones de pêche dans le sud d’Anakao. Pour faciliter l’intégration de ces nouveaux matériels dans leur quotidien, quinze hommes et femmes, gestionnaires des aires marines du littoral Mahafalo, ont alors reçu une formation sur l’utilisation de cet outil de collecte et de suivi de capture à Toliara. 
De A à Z. SOS Villages d’enfants Madagascar en collaboration avec Allianz Madagascar ont remporté cette année le « Allianz Social Innovation Fund 2018 » grâce à leur projet d’employabilité des jeunes. Ainsi, les deux parties s’engagent à promouvoir le travail décent pour les jeunes. Pour ce faire, il accompagnement l’insertion professionnelles des jeunes en leur octroyant une éducation de qualité ainsi qu’un accès à des emplois. Dans ce contexte, les employers de l’assureur s’engageront personnellement dans l’identification des besoins des bénéficiaires en matière d’éducation, de formation mais aussi de compétences générales dont les économies ont besoin. « Dans ce…

Fil infos

  • Attaque de la chenille légionnaire - Antanetibe Mahazaza sur le qui-vive
  • Commune urbaine d’Antsirabe - Les employés décrètent la grève générale
  • Arrestations « musclées » de Rajaonah et Eddy « bois de rose » - Les Forces de l’ordre justifient leurs actions
  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade
  • Critiques à tout-va et prématurées - Les détracteurs du régime se ridiculisent
  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants

La Une

Editorial

  • L’effet de domino !
    L’interception de Mbola Rajaonah, jugée rocambolesque pour certains, courageuse pour d’autres, déclencha, qu’on le veuille ou non, des ondes de choc dont les fortes vibrations vont secouer d’autres « éléments ». Bien avant, après une petite semaine de leurs installations, les nouveaux responsables mirent aux arrêts une grosse tête de l’ancien régime HVM, Hugues Ratsiferana, pris en flagrant délit de vol et un gros poisson des trafics illicites des richesses naturelles et endémiques du pays, Eddy bois de rose. Ce dernier et Mbola Rajaonah, jusque-là intouchables, mettent en péril la vie des 25 millions de Malagasy. Certes, des « criminels » de leur gabarit existent en quantité dans le pays. Il faut les traquer sans attendre ! Il y a urgence.

A bout portant

AutoDiff