Economie

La 4e édition du Salon de l'industrie de Madagascar a ouvert ses portes hier, à la zone Forello Tanjombato. Durant quatre jours, plus de 200 industries malagasy, entre autres la Star ou encore le Groupe SIPROMAD, issues des quatre coins de l'île vont y exposer leurs produits. Cet évènement est une occasion pour les industriels de faire la promotion de leurs produits auprès des consommateurs malagasy, mais aussi de discuter des lacunes qui empêchent encore le secteur secondaire de se développer à Madagascar. Cette édition marque également le 60e anniversaire du Syndicat des industries de Madagascar.
« Malagasy ny antsika ». La 4e édition du Salon de l’industrie de Madagascar ouvrira ses portes aujourd’hui. Pour cette édition, plus de 200 industries malagasy ont été mobilisées par les organisateurs. Durant les quatre jours de l’évènement, chaque participant pourra ainsi promotionner ses produits auprès des visiteurs. Ce salon sera donc une plateforme de rencontres des producteurs avec ces derniers, mais surtout avec des clients potentiels. Outre la promotion de produits, différents évènements se dérouleront également en parallèle. Cet évènement favorisera également les échanges entre les différents acteurs du secteur industriel à Madagascar, notamment en termes d’expertise ainsi que…
A la poursuite du développement numérique. Orange Madagascar a lancé vendredi dernier son programme #SuperCodeurs à Fianarantsoa. Ce nouveau projet consiste surtout à familiariser au codage informatique les jeunes âgés de 9 et 14 ans. Des ateliers gratuits seront ainsi organisés afin de les initier de manière ludique plutôt que pédagogique sur tout l’intérêt qu’il faut porter au monde du numérique. Ce programme a surtout pour objectif de faire des jeunes d’aujourd’hui des petits prodiges des langages de programmation comme HTML ou encore JavaScript.

Transport aérien - Une combinaison des offres en vue

Publié le lundi, 18 juin 2018
Les présidents et directeurs généraux des compagnies aériennes de référence de la zone indianocéanique, à savoir Air Madagascar, Air Seychelles, Air Austral ainsi qu’Air Mauritius, se sont réunis vendredi dernier à Plaisance (île Maurice). A travers cette réunion, les dirigeants de ces compagnies ont confirmé leur volonté à collaborer ensemble dans le cadre de l’Alliance vanille. Ils souhaitent notamment améliorer la connectivité des îles de l’océan Indien.
Le ministère du Commerce et de la Consommation a décidé de décaler de deux semaines la période de récolte de la vanille verte. La récolte se fera ainsi à partir du 15 juillet au lieu du  30 juin comme il a été convenu au départ. Face à cette décision, les avis divergent. Effectivement, pour les producteurs de la Région de Vatovavy-Fitovinany par exemple, cette initiative de retarder la période de la récolte n’est pas une bonne idée. D’après eux, leurs produits ont déjà presque atteint la maturité. Le fait d’ajourner la récolte risque d’attirer les voleurs en quête d’argent facile…
Lacunes au niveau de la formation. Beaucoup de jeunes exercent aujourd'hui des métiers qui ne correspondent pas du tout à leur formation professionnelle. Dans ce contexte, le Syndicat des industries de Madagascar (SIM) veut ainsi collaborer avec les grandes écoles du pays. Effectivement, de nos jours, les jeunes diplômés ont du mal à trouver des emplois qui correspondent à leur passion ainsi qu'à leur cursus universitaire. Chacun finit donc par se rabattre sur la première offre d'emploi qui se présente à lui.

Jirama - S' « auto-relever » pour éviter les retards

Publié le vendredi, 08 juin 2018
Faciliter la facturation des consommateurs. Pour éviter les retards mais aussi les défauts de facturation, la JIRAMA, compagnie nationale malagasy d'eau et d'électricité, a mis en place une nouvelle organisation. Cette mesure va ainsi permettre aux usagers de relever eux-mêmes leur index de consommation ou de s' « auto-relever » et de le communiquer aux responsables de la compagnie par sms ou encore via les réseaux sociaux comme Facebook.

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff