Economie

Un contexte national défavorable. Durant un point de presse organisé hier au musée de la photo à Andohalo, la confédération du tourisme de Madagascar, regroupant tous les acteurs du secteur privé, a fait part de son inquiétude pour cette saison touristique 2018 par rapport au contexte qui prévaut dans le pays. Avec l’insécurité, les dégâts du cyclone et les rétombées de l’épidémie de peste, le contexte actuel n’augure rien de bon  pour l’épanouissement du climat des affaires au sein du secteur touristique. 

Asia-Enjoy - Madagascar Un lancement très prometteur

Publié le jeudi, 22 mars 2018
L’édition 2018 du salon Asia-Enjoy Madagascar a ouvert ses portes hier, aux parcs des expositions Forello, Tanjombato. « Les relations entre l’Asie et le Sud-ouest de l’océan Indien et en particulier de Madagascar sont pluriséculaires et ont pour l’essentiel porté sur les échanges commerciaux », affirme Michel D. Ramiaramanana d’où l’intérêt de l’organisation de ce genre d’évènements pour préserver ces liens commerciaux mais également pour les développer. Asia-Enjoy Madagascar est également l’occasion pour différents secteurs de se mettre en avant comme le monde de la mode où des créateurs font connaitre au grand public leur talent exceptionnel. D’ici dimanche, les visiteurs pourront…
Comprendre l’état d’esprit des investisseurs asiatiques. Asia-Enjoy Madagascar est un évènement « 2 en 1 » qui met en valeur plus de 12 thèmes différents et les différentes marques asiatiques. Il ouvrira ses portes aujourd’hui et ne se terminera que dimanche. Les visiteurs auront l’opportunité de découvrir plusieurs secteurs d’activité que ce soient économiques ou culturelles dans un seul et même endroit.

Producteur de chocolat - A la conquête du marché local

Publié le mercredi, 21 mars 2018
Le cacao de Madagascar se classe parmi les meilleurs du monde entier. Conscients de cette valeur de l’or brun de la Grande île, les transformateurs et les fabricants de chocolat commencent alors à se multiplier. L’usine la plus réputée reste encore aujourd’hui la Chocolaterie Robert qui est présente sur le marché depuis plus de 70 ans. Mais actuellement, d’autres fabricants comme Menakao ou encore Bijor émergent et se mettent à la conquête du marché local. Ils veulent donner aux consommateurs malagasy l’opportunité de voir le chocolat sous différents angles avec des formes diverses et marié à différents goûts. Des produits…
Le système des Nations Unies finance aujourd’hui de nombreux projets en Afrique afin de favoriser le développement dans cette région du monde. Pour Madagascar, ce système a mis en place un plan de cadre en 2015 afin de définir les différents axes concernés par la lutte contre la pauvreté. Ce plan s’est alors tourné vers trois principaux points à savoir l’amélioration des revenus de la population malgache, la mise en place d’une bonne gouvernance dans le pays ainsi que l’accès de la population défavorisée aux principaux services de base. Ce plan cadre prendra fin l’année prochaine. A cet effet, le…
2 500 visiteurs. Le mauvais temps n'a pas freiné les gourmands et les adeptes du chocolat à prendre part à l'évènement organisé par l'association caritative « Wednesday Morning Group », samedi dernier à l'hôtel Carlton, Anosy. Effectivement, cette seconde édition du Salon du chocolat et de la gourmandise a été une vraie réussite « étant donné que par rapport à l'année dernière, le nombre de visiteurs a vraiment doublé », affirme Gina Ralaimihoatra, responsable communication de l'association.
De nouvelles solutions technologiques. Madagascar est aujourd'hui le premier producteur mondial de vanille. Cependant, les mauvaises récoltes que ce soit en quantité ou en qualité, causées par les mauvaises conditions climatiques et les conditions de production, nuisent au marché mondial. Comme la demande en vanille est aujourd'hui multipliée par trois par rapport à l'offre, le cours de ce produit ne cesse de flamber. Face à cela, les producteurs mondiaux essaient de trouver des solutions afin qu'ils puissent, eux aussi, produire cet or vert. D'après le média français Réunion 1ère, c'est un chercheur néerlandais, Filip Van Noort, qui a réussi à…

Fil infos

  • Permis biométrique - Mahafaly Olivier doit répondre de l’arnaque du siècle
  • Calendrier électoral - Le Premier ministre entretient le flou
  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »

Editorial

  • Problème d'éthique !
    En 15 +2 jours de la nomination du Premier ministre de consensus (PMC), la situation politique malagasy n'a rien évolué. Nommé le 4 juin 2018, Ntsay Christian n'est pas encore sorti de l'auberge. En dix jours d'existence, le Gouvernement tente, tant bien que mal, de démarrer.Sur la Place du 13 mai, la tension ne baisse pas.

A bout portant

AutoDiff