Editorial

A l’infini !

Publié le mercredi, 28 juin 2017
Le retour sur terre est particulièrement plus rude pour les tenants du pouvoir. Après deux ou trois jours de « voyage » dans les nuages, l’atterrissage s’apparente à un « crash ». Les dirigeants du pays ne sont guère sortis de l’auberge. Pris en tenaille entre l’incapacité dont ils font montre à traiter, comme il se doit, les différents « dossiers » chauds, à caractère à la fois politique  et technique et la détermination ou le « jusqu’au-boutisme » des grévistes à maintenir la pression, les hauts responsables ministériels ne savent plus où mettre les pieds.

Retour à… l’enfer !

Publié le mardi, 27 juin 2017
Finies les festivités du 26 juin ! La parenthèse de la Fête nationale est fermée. Un petit moment de liesse où les gros soucis de la vie au quotidien se dissipèrent, provisoirement, pour s’envoler dans les nuages. Et revoilà le retour brutal sur terre ou, même, « sous terre », à l’enfer, pour certains.L’« après 26 juin » est synonyme, pour beaucoup, de la reprise de la tourmente. Les dures réalités que la population affronte, chaque jour que le bon Dieu fait, reviennent en puissance et dictent de nouveau leurs lois.

Tabou !

Publié le lundi, 26 juin 2017
« Il est interdit d’interdire ! » Ce fut le slogan-choc des jeunes manifestants lors des mouvements de contestation de « Mai 68 » en France. Lycéens et étudiants avaient bravé les Forces de l’ordre, les fameux éléments de la Crs, en battant les pavés de la grande avenue des Champs-Elysées pour crier à l’ordre établi. Mouvements populaires qui devaient conduire au départ « forcé » du Général de Gaulle. En effet, affaibli par les résultats négatifs du référendum qu’il avait lui-même initié, le vaillant « guerrier » et père fondateur de la cinquième République, en France, dut se rendre à l’évidence et abandonna la bataille.

Allons-y !

Publié le vendredi, 23 juin 2017
A la veille du grand jour, le 26 juin, date à laquelle Madagascar recouvra, de nouveau, son indépendance, l’effervescence de la fête bouillonne le pays. En effet, le 26 juin 1960, la Grande île redevient pays souverain après avoir été soumise sous le joug de la colonisation pendant plus de 60 ans. Par l’arrêté du 6 août 1896, avec la bénédiction  de l’Assemblée nationale française, malgré le vote  « Non » des 77 députés, Madagascar devint  colonie française.

Quelle arrogance !

Publié le jeudi, 22 juin 2017
Le Parti au pouvoir, le Hery Vaovao ho an’ny Madagasacar, venait tenir ses Assises régionales à Tuléar  qui coïncidaient avec la célébration du troisième anniversaire de cette formation aux cravates bleues. Une occasion offerte au  président du parti, Rivo Rakotovao, Ministre auprès de la Présidence chargé de l’Agriculture, d’égosiller à qui veulent l’entendre que le HVM est le parti le plus fort à Madagascar.

« Insurgez-vous ! »

Publié le mercredi, 21 juin 2017
Père Pedro, fidèle à sa manière provocatrice et directe tente de faire bouger les choses « sur terrains ». La misère couplée à une insécurité troublante, sans précédent, requiert qu’on fasse crever l’abcès. De passage en France, l’infatigable avocat des pauvres, du pays, fit publier un livre qui s’intitule « Insurgez-vous ! ». Interviewé sur le plateau de la chaîne de télévision CNews, Pedro se défendait habilement de s’être versé dans les dédales de la politique, en donnant de plus amples éléments sur les tenants et aboutissants de son livre. Rien qu’à voir le titre, le livre risque de faire… péter…

Fil infos

  • André Rasolo - La dérive dictatoriale du régime dénoncée
  • Groupe des Experts Nationaux - Madagascar sur « une poudrière »
  • Marc Ravalomanana à Mandritsara - Visite sous haute surveillance policière
  • Presse internationale - La piètre image du régime Rajaonarimampianina
  • Palais de Mahazoarivo - Qu'est-ce qu'il s'y passait ?
  • Colonel Coutiti Assolant - Devenu un farouche partisan du Hvm
  • Ravalomanana et Rajaonarimampianina - « La peste et le choléra », lit-on sur Médiapart
  • Audition de Fetra Rakotondrasoa - La grosse artillerie pour une parodie
  • Convocation d’un leader du Mle - Soyons sérieux !
  • Démission de Gervais Rakotoarimanana - Premier gros clash au sein du régime

La Une

Editorial

  • Hors d’état…
      Les échéances électorales de 2018 approchent à grands pas. A cet effet, les caciques du pouvoir actionnent leur plan machiavélique voulant « abattre » tout ce qui bouge en face, et cela, sous le regard bienveillant du grand Chef. Trois cibles principales se trouvent dans la ligne de mire du régime.  

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff