Une fois de plus, les choses politiques devancent celles du sport. C’est le cas de le dire de cette décision du comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf) de retirer au Kenya l’organisation de la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations (Chan) de l’année prochaine. Occupées par les élections présidentielles de cette année, les autorités du Kenya ont complètement oublié que leur pays s’est porté candidat et désigné pour héberger cette compétition réservée aux sélections nationales composées exclusivement des  joueurs locaux. Sinon comment expliquer l’inertie des dirigeants kenyans à exécuter dans le temps les exigences de la Caf pour un tel événement. 

Publié dans Sport

Plus que quelques semaines. La saison des pluies débutera au mois de novembre prochain pour Madagascar mais les étapes préparatoires se mettent déjà en place. Cette année, pour y faire face, plusieurs méthodes de prévention sont à adopter dans le milieu rural et dans  celui  urbain. Pour la ville d’Antananarivo, un changement se constate au niveau des marchés. Les accessoires indispensables pour se parer contre  la pluie commencent à y être disponibles. Les marchands de rue s’orientent vers la vente des parapluies, des imperméables,  bottes de pluie ainsi que des bonnets pour les femmes. Ces accessoires sont encore coûteux  en ce début de saison notamment ceux qui sont vendus dans les magasins.  « Les prix varient de 5 000 Ariary à 20 000 Ariary. Les clients sont encore moins nombreux à se décider d’acheter ces marchandises », explique un commerçant opérant à Ambodin’Isotry. 

Publié dans Société
lundi, 25 septembre 2017

La Une du 26 septembre 2017

Publié dans La Une

Une grande première à Madagascar, le Zero Waste Festival incite à la préservation de l’environnement et à un mode de vie loin des gaspillages. Il se déroulera les 29 et 30 septembre prochains au jardin d’Ambohijatovo dans le cadre du Dago Festival organisé par le DagoTeamzara. Cette fois, le DagoTeamzara s’oriente vers le bio, l’utilisation de la nature  à bon escient. Les organisateurs du Zero Waste Festival rassemblent en un seul lieu tous les acteurs qui se soucient de cette nature. Les participants viennent des quatre coins de Madagascar. Et ils y présenteront leurs projets qui tendent vers l’économie verte, un moyen qui permet de vivre avec son environnement sans détériorer celui-ci.

Publié dans Economie

Des conditions « adaptables ». Madagascar est tellement riche que les conditions naturelles dont il dispose coïncident avec les besoins de nombreuses plantes. Toutefois, les agriculteurs malagasy n’arrivent pas à saisir ces opportunités et développer leurs activités en variant les cultures dans leur plantation. Il faut développer la pluralité des cultures à travers l’île, comme cela, les agriculteurs pourront subvenir eux-mêmes à leurs besoins alimentaires. Sauf que certaines cultures sont mises de côté, voire même sous-exploitées alors qu’elles pourraient contribuer activement au développement du secteur agricole. Le soja compte parmi ces cultures. En effet, même si sa culture est pratiquée dans le pays depuis longtemps, elle n’a connu aucune évolution. Au contraire, la production a diminué d’année en année. Pourtant, la filière soja regorge d’énormes potentialités.

Publié dans Economie

 Plus d’un an et demi après l’éclatement de l’affaire du double-kidnapping d’Annie Rajerison (14 ans), qui avait été éliminée de façon atroce, et de son cousin Arnaud Ramiliarison, 16 ans à l’époque, l’affaire a été jugée à la salle 4 du tribunal d’Anosy, hier.  33 accusés dont la tristement célèbre Roger Lala Stéphanie, présumée commanditaire du  double-rapt, le couple   chez qui les deux adolescents victimes avaient été séquestrés  ainsi qu’un des ravisseurs ayant été surpris avec des fusils-mitrailleurs kalachnikov, de 119 munitions et une grenade.    Beaucoup parmi les 75 prévus être entendus dans cette affaire seraient en liberté provisoire et ont décidé de ne pas comparaître. Après une longue attente qui a duré toute la matinée, les débats n’ont pu débuter que vers 13h à cause de la grève des assesseurs. Les plaignants dont le père d’Arnaud et celui de la pauvre Annie étaient également présents. 

Publié dans Société

Les autorités malgaches surveillent de très près les moindres mouvements de Marc Ravalomanana. Les services de renseignements normaux sont toujours mobilisés à ses déplacements dans les régions. C’est le cas le week-end dernier où le résident de Faravohitra a pris la liberté de sillonner la partie sud de l’Analanjirofo. Les gendarmes et policiers y ont reçu l’ordre de tout signaler sur son passage.

Publié dans Politique

Après quelques jours de retour au calme, les habitants de la ville de Toamasina sont de nouveau angoissés suite aux cas suspects de peste pulmonaire. Selon les informations émanant de nos sources locales, un patient aurait été hospitalisé d’urgence dans le centre hospitalier de Morafeno, vendredi dernier, avant son transfert dans le service pneumologie de l’Hôpitaly Be de Toamasina. Le patient aurait toutefois décédé d’une peste pulmonaire, le lendemain.  D’un autre côté, un autre patient admis dans ce même service aurait succombé, le même jour.

Publié dans Politique

Quel sort sera réservé au parlementaire de la Région du Menabe actuellement dans le viseur de la justice ? Cet élu est soupçonné d’abus de fonction. D’après les informations répercutées dans la presse locale en fin de la semaine dernière, ce parlementaire serait soupçonné de s’adonner à des activités d’exploitation forestière illicite.  Les enquêtes menées dans ce dossier auraient également faire ressortir des actes corrompus d’abus de fonction accomplis par l’élu.  Les enquêtes closes, le dossier y afférent a été transmis au Tribunal de première instance de Morondava. Les informations laissent entendre que la levée de l’immunité parlementaire est attendue dans les prochains jours afin de permettre à la justice de faire son travail.

Publié dans Politique
lundi, 25 septembre 2017

Aux abois !

Le régime HVM de Rajaonarimampianina se trouve coincé. Une situation désespérée et diamétralement opposée avec le discours pompeux prononcé d’il y a quelques jours sur le haut de la tribune des Nations Unies. Les réalités vécues sur terrain contrastent, en tout point de vue, aux déclarations, parfois insensées, clamées par nos dirigeants à l’extérieur du pays. Des fois, ils oublient que la plupart de ces pays qu’ils visitent ont des chancelleries bien représentées sur place. De par leur insane manière de voir et de gérer les choses, surtout de leur entêtement à continuer sur des fausses et dangereuses pistes, tout va de travers dans le pays. Les gros ennuis s’accumulent et  la population végète dans des conditions de vie misérables.

Publié dans Editorial

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Recherche par date

« September 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff