A moins d’un mois de la 17e édition du marathon international de Tana, tout semble en place pour la réussite de l’événement. Hier  l’organisateur en l’occurrence World Trade Center  a présenté à la presse les entreprises parties prenantes dans la réalisation de ce marathon international de Tana qui ambitionne cette année de drainer 2 000 participants contre 1 500 à la précédente édition. De la réussite de la 16e édition,  les sponsors et partenaires rempilent en renouvelant leur confiance aux organisateurs. Crbc, Brasseries de Madagascar, les différents établissements bancaires à l’instar de la Boa, Bni, Bfv Sg, Bgfi, ainsi que Soredim, Sodeam, Taf, Socolait et bien d’autres ont répondu à l’appel des organisateurs en apportant, sous diverses manières, leur contribution.

Publié dans Sport

Un des grands défis à relever. La mobilisation des ressources, notamment financières, s’avère difficile pour soutenir le relèvement des familles dans le Sud de Madagascar. Ceci après une situation d’insécurité alimentaire aggravée par le phénomène climatique « El Nino ». « Convaincre les bailleurs à s’investir dans la phase de relèvement et de résilience n’est pas du tout facile », reconnait une responsable au sein d’un organisme international intervenant dans cette partie de l’île. Effectivement, ils ont beaucoup investi pour les réponses humanitaires, ces 3 dernières années, au point de mettre fin à cette période d’urgence. Actuellement, les financements tardent à arriver à cause de cette « réticence » des bailleurs. « Si on aurait alloué une partie des financements accordés pour les urgences humanitaires dans la résilience, la situation actuelle dans le Sud serait différente, voire nettement meilleure », ajoute notre source dudit organisme onusien.

Publié dans Société

Dhl Madagascar a mis en valeur son souci de l’environnement urbain en venant en aide aux élèves de l’Epp d’Isahafa Lazaina pour cette journée du volontariat, qui s’est tenue le 23 septembre. En compagnie des jeunes du Sos villages d’enfants, ils y ont instauré l’agriculture urbaine et ont donné le goût pour le recyclage.  Cette année, la société de transport international, Dhl, en collaboration avec la Commune urbaine d’Antananarivo a initié son personnel à l’agriculture urbaine. Une formation a été faite à Ivato et à Ankorondrano. L’agriculture urbaine est considérée comme une source d’alimentation pour les citadins et un moyen pour améliorer la qualité de l’air. Consciente de l’importance de l’environnement, Dhl a lancé la campagne « Go Teach goes green » ou l’éducation à l’environnement le lundi 18 septembre dernier. La campagne s’est clôturée lors du Global Volonteer Day, ou la journée du volontariat,  avec les élèves de l’Epp d’Isahafa Lazaina.

Publié dans Economie

Acte II ! Deux  noms de bandits très liés au double-kidnapping d’Arnaud et d’Annie à Toamasina en novembre 2015, ont été souvent évoqués lors des débats à l’audience marathon au Tribunal d’Anosy, hier.  Il s’agit de Freddo, le présumé cerveau du double-rapt, et Ravola, pointé de doigt comme était l’interlocuteur des parents des victimes après le rapt. Freddo a été abattu lors d’un affrontement avec les Forces de l’ordre, a été donc maintes fois soulevé. La fusillade qui lui a coûté la vie s’est produite près de la maison où le jeune Arnaud, a été séquestré puis délivré à Andranomadio. « On l’a éliminé de façon à ce qu’on ne puisse jamais  remonter la piste du commanditaire ! », enrage-t-on du côté de la partie de la défense des intérêts de la famille du jeune otage Arnaud Ramiliarison.

Publié dans Société

Le Syndicat des magistrats de Madagascar et le Syndicat des greffiers de Madagascar n’ont pas eu satisfaction par rapport à leurs multiples revendications jusqu’ici. Les deux structures syndicales ont ainsi pris ensemble la résolution d’une grève illimitée à compter d’aujourd’hui. La décision a été prise vendredi dernier à la suite  des assemblées générales respectives des deux syndicats.  Cette grève simultanée des magistrats et des greffiers  découle de l’échec des négociations entamées avec le Gouvernement. Pour rappel, une première rencontre prometteuse avec la ministre Rasolo Alexandrine Elise avait eu lieu à la fin du mois d’août  quelques jours après la nomination de cette dernière à Faravohitra dans le but de trouver une solution aux griefs des deux corps. Un délai d’une semaine avait ensuite été donné à  la ministre de la Justice Rasolo Alexandrine Elise pour la concrétisation des revendications. Jusqu’à aujourd’hui, aucune avancée palpable n’a cependant été enregistrée. 

Publié dans Politique

Décidément, les soucis liés à la liberté de la presse ne demeurent pas le lot quotidien des journalistes malagasy. Trois journalistes de l’Express Maurice sont actuellement dans la tourmente : il s’agit de Nad Sivaramen, directeur des publications de l'Express, et les journalistes Yasin Denmamode et Axcel Chenney. Ce dernier est bien connu des journalistes malagasy car a déjà dispensé d’une formation dans la Grande île. Pour en revenir à l’origine de leur tourmente, un article révélant un scandale de blanchiment d’argent et de trafic d’influence impliquant de hautes personnalités mauriciennes connues de la sphère politique et économique connu sous l’appellation d’affaire Bet365. Une affaire qui fait des vagues sur l’île au sein de la presse mauricienne notamment par le traitement des journalistes.

Publié dans Politique

Un contrat a été lancé sur la personne de Hery Rajaonarimampianina  Président de la République de Madagascar, depuis samedi dernier. « Si quelqu’un est prêt à se sacrifier, à donner sa vie pour son pays en éliminant le Président de la République malagasy Hery Rajaonarimampianina, venez en message privé car il y a un contrat pour ceux qui sont prêts ». Telle est la teneur du message rendu public par un compte sur le réseau social Facebook qui porte le nom de Steve Andrianiaina Rajaonah Tafaray.
Ce message a fait le buzz sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Publié dans Politique
mardi, 26 septembre 2017

Du leurre… !

Du leurre, rien que du leurre ! Les grands  dirigeants du régime viennent de « pondre » un nouvel artifice pour tromper, encore, les gens. Une messe solennelle s’était tenue à Ivato au Centre de conférence international (Cci) pour présenter, officiellement, le document relatif à la réforme du secteur de la sécurité (Rss) en présence du Chef de l’Etat et des autorités civiles et militaires du pays ainsi que les représentants des Partenaires  techniques et financiers (Ptf). Le Président Hery Rajaonarimampianina, en tant que chef suprême des Forces armées (Ny foloalindahy) tenait à honorer de sa présence  cette cérémonie, hautement, militaire voire stratégique.  Il a été question, en effet, de la défense et de la sécurité du pays.

Publié dans Editorial
mardi, 26 septembre 2017

La Une du 27 septembre 2017

Publié dans La Une

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Recherche par date

« September 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff