Politique

Madagascar traverse une quatrième année désastreuse sur le plan économique. Le pays vit à l’heure de l’inflation galopante. Conséquence : l’avenir du Premier ministre (Pm) Solonandrasana Olivier Mahafaly et de son équipe est incertain.
Le Président Hery Rajaonarimampianina s’est rendu à Tanambe Alaotra, samedi dernier pour constater de visu des réalisations de l’Etat. Elles consistent en des infrastructures hydroagricoles pour environ 5 000 hectares de rizières et d’approvisionnement en eau potable au profit de quelque 39 000 habitants.
A deux mois et quelques semaines de l’incendie de villages d’Antsakabary, l’affaire a été laissée aux oubliettes. Alors que le silence se fait assourdissant du côté des membres de l’Exécutif, les cris de détresse de la population locale sont complètement ignorés.
Une vaste campagne de communication a été lancée récemment autour du Président Hery Rajaonarimampianina. Une page entière de texte dithyrambique autour du Chef de l’Etat intitulé  « Hery Rajaonarimampianina, le pédagogue incompris » a été inséré à titre d’annonce publicitaire dans les journaux.
Les dix maires, membres de l’Association des grandes villes de Madagascar (Agvm), se retrouvent à Toamasina pour une assemblée générale de deux jours qui se tiendra à la Mairie de la ville du port à partir d’aujourd’hui.
  Que la Justice fasse la lumière sur cette affaire et que Claudine Razaimamonjy soit jugée. C’est le souhait du président de l’Ordre des avocats de Madagascar, Maître Hubert Raharison, au cours d’une conférence de presse dans ses bureaux à Anosy,
A voir la photo de Claudine Razaimamonjy publiée par certaines presses hier, il est clair qu’on veut faire croire au public qu’elle est dans un état de fatigue extrême, à un tel point elle ne peut même pas ouvrir les yeux malgré la présence de visiteurs, voire qu’elle ne peut pas se tenir debout. A trop vouloir bien faire cependant, ceux qui ont eu l’initiative et les réalisateurs de cette opération médiatique ont totalement perdu de vue certains faits antérieurs qui, rapprochés à la scène supposée se dérouler avant-hier, met en évidence de grossiers faux raccords (voir définition de ce terme…

Fil infos

  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles

La Une

Editorial

  • Coup de pouce inespéré !
    Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, procéda au démarrage officiel du projet « Fihariana » au Carlton Madagascar le samedi 18 mai 2019.Chance inattendue ! Les jeunes désirant de se lancer dans le monde des affaires mais dépourvus de moyens suffisants peuvent tenter leur chance, apparemment inattendue, à travers ce projet présidentiel. Le pays regorge de jeunes potentiels en entrepreneuriat mais souvent ils se trouvent bloqués par l’absence de moyens matériels à leur disposition surtout les apports financiers. Désormais, la porte s’ouvre. Une chance inouïe, à plus forte raison, une opportunité inattendue ! Le Chef de l’Etat, un jeune acteur de la vie nationale qui traversait toutes les étapes de la difficulté pour parvenir là où il est présentement, veut sincèrement offrir toutes les chances aux jeunes concitoyens de réaliser leur rêve. Il s’agit d’un vœu que Rajoelina se caressait dans son for intérieur depuis toujours. L’Etat dont il dirige entend jouer…

A bout portant

AutoDiff