Politique

C’est un père Pedro complètement sorti de ses gonds qui a été accueilli par Patrick Simonin dans l’émission  « L’Invité » sur Tv5 monde, dans le cadre de la présentation de son récent livre sorti sous les éditions Du Rocher et dont le titre, à lui tout seul, en dit déjà long : « Insurgez-vous ! ».
Un ras – le – bol généralisé s’installe chez le Corps des magistrats. Pour cause, les nombreux cas qualifiés d’entraves au bon fonctionnement de la Justice. Après avoir tiré sur la sonnette d’alarme, les juges rassemblés au sein du syndicat des magistrats de Madagascar passent à la vitesse supérieure en décrétant une grève générale de deux jours, à partir de demain jusqu’à vendredi. Cette grève touchera toutes les juridictions de la Grande île.
Les propos du Premier ministre (Pm) Olivier Mahafaly, lors de la présentation du programme de son Gouvernement aux députés dernièrement et selon lesquels certaines sociétés privées d’extraction de vanille implantées à Sambava, Vohémar et Antalaha sont à l’origine de la recrudescence des vols de vanille verte et de l’insécurité qui sévit dans la Région de Sava, sont contestés par le Syndicat de planteurs de vanille ou « Sempala » (« Sendikan’ny mpamboly lavanila ») de ladite Région à travers son président  Ratsarajery René et non moins coordonnateur des syndicats des planteurs de vanille des Régions Sofia Diana, Sava et membre…
Les deux parties en conflit qui se regardaient la semaine dernière en chiens de faïence, se sont retrouvées à Manakara en fin de semaine dernière autour d'une table de conciliabules avec un seul objectif inscrit à l'ordre du jour, «tenter d'une manière ou d'une autre de désamorcer la nœud gordien».
Discrétion. Tel est le mot d’ordre adopté par l’ancien Président de la Transition, Andry Rajoelina, en ce moment et ce, depuis plusieurs mois. Après de nombreux allers et retours entre Madagascar et la France, le président fondateur du Mapar est de retour dans la Grande île. Néanmoins, il continue de briller pas son silence.
Malgré la médiation diligentée par l’Ordre des journalistes de Madagascar (Ojm) dans le litige qui oppose le quotidien « Free News » à Honoré Rakotomanana, médiation qui aurait dû aboutir à un traitement moins « saignant » de l’affaire, le Président du Sénat  -  ou plutôt certains de ses proches  -  a choisi de se placer délibérément dans une logique d’affrontement. L’avenir dira qui, finalement, laissera le plus de plumes dans cette future bataille juridico-médiatique qui ne manquera pas d’envenimer une situation socio-politique déjà délétère.
Ancien directeur de l’Inspection générale, ex- médiateur et également ancien premier adjoint au maire au sein de la Commune urbaine d’Antananarivo durant la période transitoire, le docteur Nirhy-Lanto Andriamahazo est sorti de son silence hier pour répondre aux attaques lancées par l’actuel deuxième adjoint au maire de la Capitale, Julien Andriamorasata.

Fil infos

  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

La Une

Editorial

  • IRMAR en pole position ?
    Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration politique au Palais de Tsimbazaza. Largement en tête selon les résultats affichés par la CENI, le groupement de partis faisant le « même chemin » avec Rajoelina vers la voie du redressement de la Nation survolerait les débats au sein de l’Assemblée nationale. C’est un bon augure pour le jeune Président dans…

A bout portant

AutoDiff