Politique

Pour se disculper, les agents impliqués dans la dérive policière d’Antsakabary (Befandriana Nord) invoqueraient la subordination hiérarchique à laquelle ils sont soumis. Concrètement, ils soutiennent qu’ils n’avaient fait qu’exécuter les ordres émanant de leurs supérieurs et que de ce fait, ils seraient exempts de toute faute et responsabilité.
Des militaires et gendarmes, des veuves de militaires, des retraités de l’Armée et de la Gendarmerie, ont montré leur détermination. Samedi dernier, près d’un millier de ces hommes et femmes se sont donné rendez-vous à Andrefan’Ambohijanahary, Antananarivo. Des manifestations du même acabit ont eu lieu un peu partout dans la Grande île, pour ne citer que Mahajanga ou encore Vohipeno, selon les précisions. Des manifestations qui ont pour but de réclamer le paiement de leur alignement d’indice et de leur rappel de moins perçus que l’Etat rechigne à leur donner.

Magro Behoririka - L’absence de Ravalomanana rebute ses « fans »

Publié le dimanche, 26 mars 2017
Annoncée de façon tonitruante, la reprise du regroupement dans l’enceinte du Magro Behoririka n’a pas fait l’effet attendu. Alors que bon nombre d’observateurs s’attendaient à une démonstration de forces, les « zanak’i dada » n’ont pas réussi leur pari, du moins, pour cette fois. L’absence du leader du mouvement, l’ancien Président Marc Ravalomanana était sûrement une des raisons qui n’ont pas encore motivé ses fervents partisans à participer à ces retrouvailles. L’ancien Chef d’Etat et son épouse ayant encore été en déplacement en Europe. Néanmoins, quelques lieutenants du parti Tim ont été aperçus sur les lieux à l’instar de la…
Au cours d’une conférence de presse, les douaniers ont dénoncé l’empiètement de compétences dans les aéroports et ports de Madagascar. Devant la presse, le président du Syndicat des employés de la douane (Sempidou), Andrianavalona Ramanambola Herizo a rappelé que les fouilles économiques dans les aéroports et les ports sont de la compétence exclusive des agents des douanes. Cela est précisé dans le Code des douanes, a martelé le président du syndicat. Et lui également de rappeler que lors de sa descente à l’Aéroport international d’Ivato au mois de juillet 2016, le Chef de l’Etat avait donné un ordre ferme pour…
Pour la haute instance de l’Etat, la cérémonie d’inauguration d’une bibliothèque et d’un centre multimédia dans l’enceinte d’une école publique primaire, dont la construction s’est déroulée dans un énervement institutionnel complet, a été une occasion de commettre volontiers un mignon lapsus.

Conclusions de la mission du Fmi -Aux antipodes de la réalité

Publié le jeudi, 23 mars 2017
« Les autorités progressent dans le renforcement du cadre juridique et institutionnel pour améliorer la gouvernance et lutter contre la corruption ». Un extrait du communiqué de presse de la mission du Fmi qui a séjourné à Antananarivo du 9 au 22 mars 2017, dans le cadre de la première revue du programme de réformes économiques, appuyé par la Facilité élargie de crédit (Fec).

Natifs d’Androy - Non à l’exhumation de Monja Jaona

Publié le jeudi, 23 mars 2017
En cette veille de la célébration du 70e anniversaire du 29 mars 1947, l’exhumation du corps du feu nationaliste Monja Jaona, inhumé à Ankotsobey, un endroit sacré situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Antanimora Atsimo, a fait débat depuis qu’un groupe, représenté par un sociologue malagasy basé à Paris, a proposé aux autorités de Madagascar de transférer ses cendres au mausolée à Antananarivo. Le groupe ethnique ntandroy s’y oppose farouchement. Nazaire Paubert Tsimanova, un opérateur à Ambovombe et non moins chercheur en anthropologie politique, s’en fait le porte-parole. Il déclare avoir consulté les notables locaux avant de coucher…

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff