Politique

Acquérir un terrain ou devenir propriétaire d’une maison. C’est le rêve de tout être humain en possession de moyens de le réaliser. Si des années auparavant, cet objectif paraît inaccessible pour certaines couches de la population malagasy, l’avènement des promoteurs immobiliers a changé la donne.
Claudine Razaimamonjy est-elle réellement à l’hôpital Hjra ? Les doutes commencent à se faire émettre au sein de l’opinion publique. Des doutes justifiés puisque depuis le premier jour de la réadmission de la propriétaire d’A&C au sein de cet hôpital public à son retour de l’île Maurice dimanche dernier, ni les journalistes ni le personnel de santé ne peuvent attester sa présence de façon certaine. De plus, la porte de la fameuse chambre 126 du service neuro-chirurgie étant sous bonne garde des agents pénitentiaires, aucun membre de la presse n’a pu voir Claudine Razaimamonjy de ses propres yeux. D’après nos…
Tous les deux ans, l’Ordre des avocats de Madagascar procède à des élections internes pour choisir une équipe dirigeante de la structure coiffée par un bâtonnier. C’est à cet exercice que les membres de cette organisation se sont attelés la semaine dernière, au Palais de Justice d’Anosy. Me Hubert Raharison, candidat à  sa propre succession, a été réélu bâtonnier pour un troisième mandat consécutif. Interview.
A côté des performances économiques, la bonne gouvernance, l’instauration de l’Etat de droit et la lutte contre la corruption figurent parmi les principales conditionnalités des bailleurs de fonds traditionnels pour le déblocage effectif des fonds prévus dans le cadre des accords de financements déjà conclus. Il en est ainsi des fonds accordés par l’Union européenne aux titres des 11e et 12e Fed, ceux du Fmi dans le cadre de la facilité élargie de crédit (Fec) ainsi que les 6,5 milliards de dollars promis à l’issue de la conférence des bailleurs de janvier dernier à Paris.
Tout le gotha politique n’était pas présent à l’inauguration de l’évènement  « America Week » organisé pour célébrer le 150e anniversaire de la signature du premier traité entre les Etats-Unis et Madagascar. Il y a eu des absences remarquées hier à l’Hôtel de ville d’Analakely, notamment celle des membres du Gouvernement.
Le Général de division Girard Razafindramaitso Randriamahavalisoa, nouveau secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale chargé de la Gendarmerie nationale (Seg), décide de mettre les pieds dans le plat.  « Ma seule priorité ici est de remettre en état de marche les personnels de la Gendarmerie nationale qui sont tentés de dévier de chemin », s’est-il exprimé mardi après-midi, le jour après sa prise de fonction officielle, au cours d’un entretien avec la presse dans son bureau à Betongolo, Antananarivo.
Suite à la suspension des activités de la société Gondwana Gems Sarl à Ilakaka, d’autres sons de cloche se font entendre. Des autorités locales sont montées au créneau pour livrer leurs versions des faits. Le maire d’Andohan’Ilakaka a tenu à démentir formellement les propos du conseiller auprès de la Primature, Paolo Raolinarivo, qui font état de démolition de terrains et de maisons.

Fil infos

  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles
  • Relations Inde -Madagascar - Un appareil de radiothérapie bientôt inauguré dans le pays
  • Législatives - Le TIM veut renverser le régime

La Une

Editorial

  • De bonne guerre !
    Le combat sinon la course bat son plein. On ne se fait pas de cadeau. A la guerre comme à la guerre, à la course comme à la course. Le semi-marathon pour siéger à Tsimbazaza entame sa dernière ligne droite.  La campagne électorale pour le scrutin des Législatives prendra fin ce samedi 25 mai. Il reste donc cinq jours aux quelque 800 candidats à convaincre leur électorat. Les 151 concurrents qui arriveront premiers gagneront les trophées et porteront chacun et chacune l’honorable titre de « Député de Madagasikara ». Mais avant tout, il faut batailler dur ! Globalement, les concurrents se répartissent en deux camps ou deux fronts. Le premier, le camp soutenant les candidats proches du régime IEM, présentés par « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMA). Ils couvrent les 119 Districts du territoire national. Le second, le camp que l’on pourrait qualifier d’adverse, regroupe les candidats de certaines formations politiques d’opposition…

A bout portant

AutoDiff