Politique

Indignés. Des directeurs et autres responsables régionaux au sein de l'agence portuaire et maritime et fluviale (Apmf) le sont. Et pour cause, affirment les victimes des hauts responsables de la Direction générale de ladite agence, agissant selon leur propre dire au nom du ministre des Transports et de la Météorologie, ces hauts responsables exigent ces derniers temps qu'elles leur versent la somme de 10 millions d'ariary chacune.
Les étudiants et le personnel administratif et financier des universités publiques de Madagascar risquent d’être privés respectivement de leurs bourses  d’études et de leurs salaires du fait du manque de ressources pour faire tourner les universités. En effet, la situation dans la quasi-totalité des universités publiques serait des plus inquiétantes, à entendre les plaintes des responsables au niveau de ces institutions. Les universités publiques vont mal.
La question de la dotation des 4x4 aux députés a ressurgi cette semaine, du côté du Palais de Tsimbazaza. D’après des indiscrétions, la question des véhicules tout terrain a de nouveau été abordée par les députés lors de leur huis clos mercredi dernier, après la séance dédiée à l’adoption de l’ordre du jour. Certains parlementaires en auraient profité pour demander au bureau permanent les derniers développements dans leurs revendications d’un véhicule 4x4. En effet, en dépit de certains engagements des tenants du régime, les députés n’ont toujours pas reçu « leurs véhicules ».
La vente de la villa Elisabeth a-t-elle été la source de l’accident vasculaire cérébral (Avc) ayant causé la mort du président  Zafy Albert ? Une interrogation qui en entraîne d’autres que certains observateurs commencent à se poser une semaine après la mort du « père de la démocratie » à qui l’Etat malagasy avait octroyé cette maison sise à Ivandry, dite villa Elisabeth. 
Le régime a intérêt à faire appel à son génie de plagiat en ce moment critique d'épidémie de peste. Dans la soirée de lundi 27 février 2006, le couple présidentiel Lalao et Marc Ravalomanana se faisait dépister pour savoir s'il avait le virus du Sida ou non. Plusieurs hauts responsables étatiques étaient soumis au même test sur ordre du chef. Une trentaine de journalistes spécialement sélectionnés pour l'occasion observaient attentivement l'opération qui faisait par la suite l'objet d'une large diffusion.
Ancien vice-président du Syndicat des magistrats de Madagascar, actuellement en fonction au niveau du Conseil de la Concurrence, Tiaray Hubert Fanahimanana fait partie des candidats pour représenter les magistrats au sein du Conseil supérieur de la magistrature.  Le magistrat nous livre son programme s'il est élu représentant des magistrats en service de la chancellerie et les magistrats détachés au sein de cet organe.

Forum de la diaspora malagasy - Une mascarade…

Publié le mercredi, 25 octobre 2017
Le tout premier Forum de la diaspora malagasy à l’initiative du ministère des Affaires étrangères malagasy ouvre ses portes aujourd’hui et pour une durée de trois jours. Le Village voara d’Andohatapenaka a été choisi pour abriter ce forum qui aura pour thème : « Zanak’i Madagasikara miara-mandrafitra ny ho avy iombonana ».  

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff