Politique

On a finalement pu apprendre que le président de l’Assemblée nationale malgache Jean Max Rakotomamonjy s’est déplacé en Afrique du Sud pour assister à la session ordinaire du Parlement panafricain (Pap) dont le siège se trouve à Midrand, Johannesbourg.
L’intouchable Riana Andriamandavy VII a encore frappé. Dans la nuit de lundi, un acte peu catholique perpétré par le sénateur Hvm s’est déroulé dans la chambre 126 de l’Hjra à Ampefiloha. Là où depuis son retour d’une évacuation sanitaire à l’île Maurice suite à son mandat de dépôt décidé par la Chaîne pénale, Claudine Razaimamonjy, une des conseillères, officielles ou officieuses, du Président de la République, s’y trouve. Et ce, en raison de « son état de santé qui nécessite encore un suivi ». 
Vers un nouveau rebondissement dans l’affaire Claudine Razaimamonjy. Après l’épisode d’évacuation sanitaire à l’île Maurice, puis le séjour d’hospitalisation interminable à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona, la milliardaire prévoit de tenter une nouvelle démarche. D’après une source proche du dossier, la conseillère présidentielle prévoit d’effectuer une demande de libération provisoire (Lp) par le biais de son avocat. Une demande dans ce sens aurait même déjà été déposée. L’on apprend même que la propriétaire de l’hôtel A&C entend appuyer sur le bouton « forcing » pour obtenir gain de cause. Autrement dit, elle pourrait jouer la carte de son statut en tant…
Entre 2010 et 2017, 90 enlèvements de ressortissants français d’origine indo-pakistanaise ont été recensés. L’information avait été révélée notamment par le Collectif des Français d’origine indienne de Madagascar (Cfoim), au lendemain du kidnapping d’un adolescent du côté d’Andranomena au mois d’avril dernier.
A un moment où les médias d’obédience proche du pouvoir central ont ouvert leurs portes, des responsables des organes de presse soulèvent la question de leurs médias. Avec insistance, Lalatiana Rakotondrazafy a demandé l’ouverture de sa station de télévision.  « "Free Fm" a six ans. "Free News" aura bientôt un an. Nous avons également besoin de "Free Tv". Nous réclamons son ouverture », a martelé la chroniqueuse politique sur sa propre chaîne de radio « Free Fm », lors de la célébration du sixième anniversaire de cette chaîne de radio privée, samedi dernier au « Kianjan’ny Kanto » à Mahamasina. « Les documents…
Attendue la semaine dernière, la nomination des ambassadeurs n’a pas eu lieu. Repoussée ou annulée ? Telle est la question que se sont posés bon nombre d’observateurs  En marge de la réception organisée par le chef de délégation de l’Union européenne, Antonio Sanchez Benedito-Gaspar en début de semaine dernière à la villa Iranja de Tsarasaotra, dans le cadre de la célébration de la Journée de l’Europe, la ministre des Affaires étrangères Atallah Béatrice a pourtant annoncé aux journalistes la nomination très prochaine de nouveaux ambassadeurs auprès des pays partenaires de Madagascar. 
Morose. La commémoration du 45e anniversaire du 13 mai 1972 l’a été. Ce fut également la première fois que le politicien Alain Ramaroson, fervent défenseur des mouvements de révolution populaire à Madagascar dont celui de 72, a été absent.

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff