Politique

La plateforme « Miaraka amin’ny prezida Andry Rajoelina » (Mapar) réplique. Interviewée en marge d’une conférence de presse à Faravohitra, la coordonnatrice nationale du groupement Orange a tenu à donner sa réponse par rapport à l’éventualité d’un « Ni… ni » pour la prochaine élection présidentielle de 2018.
Le comité préparatoire du colloque international, à l’occasion du 70e anniversaire de la lutte pour la libération nationale du 29 mars 1947, qui aura lieu au siège de l’« Akademia malagasy » à Tsimbazaza les 30 et 31 mars prochains, et abritera un colloque international de deux jours, du 30 au 31 mars, entend boucler les préparatifs cette semaine.Le Pr. François Rajaoson, président de la section Sciences morales et politiques de l’« Akademia malagasy », qui dirige ledit comité souligne que des analyses scientifiques de ces événements historiques ponctueront les discussions. Certes, une institution académique joue le rôle d’un chantre d’idées et de connaissances…
A l’occasion d’un reboisement à Arivonimamo, samedi, Marc Ravalomanana a laissé entendre l’éventualité de la reprise des manifestations au Magro de Behoririka, si l’Etat maintient la fermeture de sa chaîne d’audiovisuelle « Malagasy Broadcasting System » (Mbs). 
Alors que les sinistrés du cyclone Enawo peinent encore à sortir la tête hors de l’eau, la ministre de la Population et de la Promotion de la femme, Onitiana Realy semble avoir déjà d’autres préoccupations. En effet, ce membre du Gouvernement s’est envolé à l’étranger en fin de semaine, plus précisément aux Etats-Unis pour assister à un « évènement international ».
La situation de la Fonction publique à Madagascar est plus que catastrophique. Par exemple, le nombre de fonctionnaires n’est même pas connu. Il est inutile de parler de gestion des ressources humaines digne de ce nom. Certains parlent de plus de 160 000 agents actuellement. En tout cas, le fait est que pour beaucoup de citoyens, la Fonction publique malgache semble ne pas être en mesure d’opérer sur la base de l’intérêt général et de rendre des services publics de qualité. Et ce, malgré le fait qu’elle possède une capacité raisonnable, ou du moins le potentiel pour remplir ce rôle.
Le Conseil des ministres du 22 février dernier rend compte de la communication verbale relative aux impacts de l’exemption de « visa croisière » et des retombées économiques y afférentes. Deux jours plus tard, Philippe Murcia, un expert maritime, en a parlé de long en large au cours d’un colloque international organisé à Antananarivo. Cette question d’actualité a fait l’objet de nombreuses parutions dans les médias. De plus, Madagascar prépare déjà en ce moment l’accueil de la prochaine édition de la Foire internationale du tourisme.

Infrastructures - Les routes et les ponts malmenés

Publié le jeudi, 09 mars 2017
Les infrastructures ont diablement souffert du passage du cyclone Enawo, en particulier dans le Nord-est où bon nombre de routes ont été rendues impraticables. C’est le cas pour la Rn6 où la destruction d’une buse a provoqué de sérieux dégâts sur une portion de cette route nationale qui relie le nord. Le pont qui relie Sambava et Vohémar a également été endommagé. La situation est donc dans le rouge que le ministre des Travaux publics a annoncé la nécessité de le remplacer par un pont Bailey.

Fil infos

  • Syndicat des employés de la douane - La Gendarmerie et la Samada sur la sellette
  • Appel à la course aux infrastructures - Missile verbal mal lancé par Rajaonarimampianina
  • Conclusions de la mission du Fmi -Aux antipodes de la réalité
  • Natifs d’Androy - Non à l’exhumation de Monja Jaona
  • Rajaonarimampianina et Rabary - Tirs croisés contre Ravalomanana
  • Affaire Michel Rehavana - Les magistrats dénoncent une entrave à la Justice
  • Exploitations minières à Madagascar - Une évaluation environnementale stratégique pour 2016-2020
  • Meurtre de Rehavana Michel - 39 policiers bientôt devant la Justice
  • Retrait des logos de la Municipalité dans les « Fokontany » - Le torchon brûle de nouveau entre la Cua et l’Etat
  • Périple des Ravalomanana en Europe - Le député Guy Rivo Randrianarisoa précise

Editorial

  • De l’eau, s.v.p. !
    La semaine qui s’achève a été riche en thématiques. L’Organisation des Nations unies envoie, tout au long de l’année, des messages en direction des pays membres appelant à des réflexions collectives. Des messages axés sur des thèmes variés relatifs  à la vie quotidienne de la population n’ayant pas forcément des liens entre eux. Le bonheur, la poésie, le français ou l’eau, entre autres, sont autant de sujets intéressants les préoccupations de chacun. L’eau, cet élément vital pour toute vie sur terre, nécessite une attention particulière.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff