Culture

L’exposition des fresques en bois de Madagascar arrive bientôt à son terme. Le local de La teinturerie-Association d’artistes qui se situe à Ampasanimalo a accueilli une exposition de Maude Brun depuis près de quatre semaines. Une manifestation dans laquelle l’artiste présente le travail des artisans marqueteurs d’Ambositra. Pour ce faire, elle propose différents tableaux qui sont des créations originales réalisées avec les couleurs naturelles des bois qui n’existent qu’à Madagascar et plus particulièrement ceux de la forêt située à l’Est d’Ambositra, dans la partie sud-est de la Région d’Amoron’i Mania.
La Grande île regorge de nombreux talents parmi lesquels figurent en bonne place les professionnels en arts culinaires. C’est dans cette optique de les célébrer que les Disciples d’Auguste Escoffier Madagascar organisent la première édition de « Kanela », le championnat de Madagascar de pâtisserie-boulangerie. Les passionnés de ce métier auront ainsi l’occasion de faire valoir leurs talents à la toute première édition du Salon de « Kanela » qui se tiendra du 17 au 19 juin prochain au Novotel, Ivandry. A rappeler que ce concours inédit sera sous le parrainage du ministère de l’Enseignement technique et de la Formation…
Du nouveau. Pour la première fois, la ville des mille abritera un événement riche en créativité dans toute sa splendeur. Il s’agit de « Tanà Design Week», un événement initié au sein du Conseil Consultatif pour la Culture et les Arts auprès de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), conçu par Domi Sanji, coordonné par Ihoby Rabarijohn et Imke Plinta, piloté par Johary Constellation, et qui est placé sous le patronage du maire d’Antananarivo. La manifestation se déroulera du 11 au 19 mars prochain à la gare de Soarano. Neuf jours qui donneront à chacun une opportunité de voir et de…
Océan. Tel a été le thème de la 14ème édition de « LaLitTanà », le 28 janvier dernier. Cet évènement littéraire, organisé par l’ambassade de l’Inde à Antananarivo, a pu réunir des poètes de l’océan Indien. Ces derniers proviennent de divers pays, à savoir le Sri Lanka, l’île Maurice, La Réunion, l’Inde, le Kenya, les Comores, les Maldives, Zanzibar, les Seychelles et Madagascar.
Le poste de directeur à l’Office malagasy du droit d’auteur (OMDA) est encore vacant. L’avis de recrutement continue et le ministère continue de recevoir les dossiers de ceux qui sont intéressés par l’offre. Une démarche et des nouvelles mesures prises par le ministère des Communications et de la Culture pour apporter de l’amélioration à l’OMDA. L'ancien directeur avait occupé ce poste pendant presque deux décennies. Il était tout à fait normal qu’une autre personne le succède comme tout autre fonctionnaire. A noter que l’OMDA est indépendant et est devenu un Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC). Il dispose…
Ajournée. Suite au passage du cyclone Batsirai dans la Grande île, l’organisateur de l’événement annuel « Mihamy Mada Fashion », notamment le ministère de la Communication et de la Culture (MCC), a décidé de reporter la manifestation. Et pour cause, les locaux du Palais des Sports à Mahamasina où Mihamy Mada Fashion devrait se dérouler sont encore occupés par les sinistrés de la Capitale.
Innovation. Pour ne pas avoir recours à l’amateurisme ou au népotisme, depuis le 2 février dernier, un appel à candidatures pour le poste du futur directeur général du bureau de l’Office Malagasy du Droit d’Auteur (OMDA) apparaît dans sa page de réseau social Facebook et dans différentes presses locales. Contrairement aux démarches entreprises du temps des anciens dirigeants, ce ne sera donc pas le ministère de tutelle de cette institution, qui nommera le nouveau DG de l’OMDA. Le ministère de la Communication et de la Culture a choisi cette fois-ci d’emprunter un autre chemin, celui de faire un appel à…

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff