Culture

La scène culturelle malagasy et le monde de la musique traditionnelle est en deuil. C’est une triste nouvelle qui vient de bouleverser les fans et chanteurs de « Hira gasy ». Rochel Rasamimanana, alias Rapety, un membre du groupe « Sahondrafinina Zanany » depuis 1980 et chanteur de la troupe « Ramilison Andohavary » - créée en 1969, vient d’être emporté par le sommeil éternel dimanche dernier. Ce chanteur de « Hira gasy » a quitté la scène définitivement. En ayant appris la triste nouvelle, les artistes œuvrant dans cette musique traditionnelle avaient du mal à y croire. La nouvelle …
Un rendez-vous incontournable pour les passionnés de danse. Du 29 aout jusqu’au 16 septembre, l’Institut français de Madagascar (IFM) va se transformer en une véritable piste de danse. En effet, l’événement « Le Temps Fort Danse » proposera un programme riche et varié, qui ravira les amateurs de cette forme d’art vivant. Cet événement promet d'être une célébration vibrante de la diversité et de la vitalité de la danse à Madagascar. Cette première édition mettra à l'honneur la danse contemporaine et le hip-hop sous toutes ses formes. Le « Temps Fort Danse » se veut être un rendez-vous incontournable pour…
 Nouveauté. Madagascar abritera la première édition du « Festival du film documentaire » qui aura lieu dans la Capitale du 21 au 28 septembre prochain. Un événement qui réunira le public et les professionnels autour d’une sélection d’œuvres d’exception. Ce sera un lieu de rencontres et d’émergence de nouveaux projets. Pour ce faire, le festival s’engage à favoriser l’impact, l’innovation, l’éducation a l’image et la jeune création dans le milieu du 7ème art, non seulement à Madagascar mais aussi à l’échelle internationale.
Un talent malagasy brille sur la scène internationale. Il ne s’agit ni de football, ni de judo ni de karaté mais de beatbox, une technique de percussion vocale qui consiste à produire des sons de batterie, de basse et d'autres effets sonores en utilisant uniquement la bouche, les lèvres, la langue et la gorge. Et le nouveau champion du monde de beatbox dans la catégorie « Scratch vocal » est malagasy. Il s'appelle Do B Rasolofoarison.
Maintenant que les acteurs et pratiquants de la musique traditionnelle « Hira Gasy » possèdent leur propre scène, la fameuse formule « regarder du Hira Gasy » reprendra tout son effet. Un évènement organisé par l'Office national de la culture (OFNAC) et la Fédération de Hira Gasy, sous le parrainage du ministère de la Communication et de la Culture, va avoir lieu. Deux formations vont monter sur la scène du « Kianjan'ny Hira Gasy », Anosy, ce dimanche à partir de 14h. A l'animation, les spectateurs auront droit à une lutte en chansons entre la troupe de Ranoelison Ampahimanga et…
Une talentueuse artiste malagasy brille aux Jeux de la Francophonie et fait la fierté de toute une Nation. Hier soir, une peintre malagasy du nom de Richianny Ratovo a remporté la médaille d’or dans la discipline « peinture », dans le cadre de la 9ème édition de cette compétition qui se déroule à Kinshasa, en République Démocratique du Congo. A l’issue des épreuves acharnées, cette artiste féminine malagasy a triomphé en remportant la première place devant les autres artistes peintres venus participer à cette compétition.
La neuvième édition des Jeux de la Francophonie bat son plein à Kinshasa et les talents malagasy se font remarquer dans chaque domaine de la compétition. Parmi les nombreux moments marquants de cette compétition, le groupe de danseurs Moustik Crew a été particulièrement remarqué. Les six garçons ont réussi à décrocher la victoire durant leur première prestation qui s’est tenue mardi dernier. L’équipe malagasy de danse hip-hop, en quête de médaille à Kinshasa, RD Congo, a brillé lors de cette neuvième édition des Jeux de la Francophonie. Le show des six garçons menés par le danseur Angeluc Rehava a enflammé…

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff