Culture

Coup de projecteur sur la beauté de la jeunesse. Après quelques mois de pause et de préparation, la sixième édition du concours « Miss et Mister Teen Beauty Fashion » (TBF Madagascar) revient. Le lever de rideau débutera en ce mois de septembre. Cependant, les organisateur n’ont pas encore communiqué la date, l’heure ni l’endroit du déroulement du concours. L’appel à candidatures a été lancé depuis début juillet dernier. De nombreux jeunes issus de toutes les Régions de l’île ont répondu à l’appel par le biais des réseaux sociaux et à travers un casting très sélectif. Tous ont été enthousiastes…
La 11ème édition Jeux des îles de l’océan Indien a pris fin hier dans l’enceinte mythique du stade Barea à Mahamasina. Une cérémonie grandiose s’est déroulée sur les lieux où le public s’est régalé en savourant de la musique, le talent et le savoir-faire de différents artistes et danseurs, des jeux de lumière, feux d’artifice,...

Littérature - Rencontre avec Michèle Rakotoson

Publié le vendredi, 01 septembre 2023
Un rendez-vous pour les adeptes de littérature. Ce jour, la célèbre écrivaine Michèle Rakotoson invite le public à l’Institut français de Madagascar (IFM). Elle organise un échange littéraire fort intéressant, axé sur la sortie de son dernier roman « Ambatomanga, le silence et la douleur », une œuvre relatant la révolte de 1895 durant la colonisation. Ce sera une occasion de plonger dans l’ensemble de son œuvre, en suivant son parcours littéraire, aussi bien pour les personnes qui la connaissent déjà que ceux qui souhaitent la découvrir. La rencontre débutera à 10h du matin.

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 31 août 2023
Vendredi 1er septembre Mario Une ambiance tropicale assurée à travers un répertoire dominé par du rythme à gogo. En matière d'animation, Mario, l’interprète du tube « Folaka lakile », originaire d'Andapa, est un grand habitué de la scène et occupe une grande place dans la famille des artistes. Il entamera un grand cabaret dans l’antre du Glacier, Analakely, ce soir à partir de 21h. Maîtrisant de multiples styles musicaux, allant du « salegy » au slow, en passant par le genre « coupé décalé » et la biguine..., le jeune artiste est capable d'offrir une soirée survoltée et explosive. A…
Un vrai artiste qui mérite aujourd’hui tous les hommages, et cela, compte tenu de sa contribution à l’épanouissement du Hiragasy. La place du Hiragasy à Ampefiloha porte désormais le nom de « Rochel Rasamimanana ou Rapetit ». La ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Rakotondrazafy, l'a annoncé de manière officielle hier, lors de l’événement qui s’est tenu à Ampefiloha et ce en mémoire de l’artiste, mais également en raison des nombreux efforts qu'il a déployés au cours de sa vie pour le développement du Hiragasy.
Un programme consacré uniquement à l’humour. Après plusieurs semaines d’attente, le Festival du rire « Jôkôsô » entame sa troisième édition. Actuellement, les organisateurs peaufinent les dernières préparations. L’évènement se déroulera du 11 au 15 octobre prochain. Et pour la première fois depuis sa création, ceci accueillera des invités internationaux pour partager la scène avec les humoristes issus du collectif des « Gasy Stand Uppers ». Il s’agit de Fafa et Océane, deux humoristes réunionnaises. Vu le succès des deux éditions précédentes, ce Festival du rire s’annonce déjà cocasse et promet d’être convivial. Comme à l’accoutumée, plusieurs spectacles auront lieu…
La scène culturelle malagasy et le monde de la musique traditionnelle est en deuil. C’est une triste nouvelle qui vient de bouleverser les fans et chanteurs de « Hira gasy ». Rochel Rasamimanana, alias Rapety, un membre du groupe « Sahondrafinina Zanany » depuis 1980 et chanteur de la troupe « Ramilison Andohavary » - créée en 1969, vient d’être emporté par le sommeil éternel dimanche dernier. Ce chanteur de « Hira gasy » a quitté la scène définitivement. En ayant appris la triste nouvelle, les artistes œuvrant dans cette musique traditionnelle avaient du mal à y croire. La nouvelle …

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Jeux olympiques 2024- Emmanuel Macron invite Andry Rajoelina
  • Assemblée nationale - 16 députés indépendants rejoignent l’IRMAR

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Mille convoitises !
    La forteresse au sein de laquelle le Roi Andrianjaka (1610 – 1630) devait installer les mille guerriers assurant la sécurité de son « lapa » fondé sur le haut de la colline à Analamanga, en 1610, contre l’éventuelle attaque des Vazimba qui s’y trouvaient déjà sur place intéressera 4 siècles plus tard les mille convoitises. Les premiers occupants du site, les Vazimba, devaient réagir face à cette colonisation par ce fils cadet du grand Roi Ralambo, d’autant qu’il installait y les mille colons (ou guerriers). La forteresse des mille guerriers qui deviendra plus tard la « Cité des mille », la capitale du royaume d’Analamanga. « Antananarivo », la Ville des Mille, sera en toute évidence la capitale de l’Imerina sinon du Fanjakana Hova. A l’arrivée des vazaha en 1896, année de la colonisation, ils gardèrent Antananarivo comme capitale du pouvoir colonial.

A bout portant

AutoDiff