Culture

Plus que quelques jours pour soutenir nos artistes. Madagascar regorgent de talents qui ne cessent de briller à l’international. Comme annoncé au début du mois de décembre 2021, six artistes locaux, à savoir Ceasar, Denise, Shyn, Ljo, Tence Mena, ainsi qu’Oashna Tess - la fille du rappeur Shao Boana- sont nominés dans le concours intitulé « Mauritius Music Awards » (MMA 2021). Ils vont encore représenter notre pays pour un nouveau challenge musical dans la catégorie « Best Island Artist Madagascar » qui se tiendra à l’île Maurice. Aussi, les fans malagasy sont invités à participer au vote ouvert uniquement…
Le ministère de la Communication et de la Culture poursuit le processus de distribution du livre « Ny fiandohan’ny Malagasy ». Cette œuvre a été remise hier par toute l’équipe dudit ministère, conduite par la ministre Lalatiana Andriatongarivo. L’évènement s’est tenu à la bibliothèque de l’université d’Ankatso. Lors de son discours, le n°1 du MCC a martelé que son département fera tout le nécessaire pour distribuer gratuitement ce livre au niveau des institutions concernées afin que les étudiants puissent l’utiliser pour acquérir des connaissances ou faire des recherches.
Un autre exploit effectué par l’équipe du ministère de la Culture et de la Communication (MCC). La ministre Lalatiana Andriatongarivo et ses collaborateurs préparent actuellement l’inscription de l’église catholique d’Ambodifotatra, île de Sainte-Marie au patrimoine mondial de l'humanité de l’UNESCO. Avec les années, cette église a été gravement endommagée pour ne pas dire dans un piteux état, et cela en raison d’un manque d'entretien. Toutefois, étant donné que cette église catholique est considérée comme un patrimoine national, le ministère de la Culture est principalement responsable de sa protection. C’est pourquoi, toute l’équipe du MCC a effectué des travaux de rénovation,…
 Une vitrine ouverte pour les stylistes et modélistes malagasy. Comme chaque année, depuis son invention, « MihamyMadaFashion », l’évènement consacré à la mode malagasy, se déroulera les 12, 13 et 14 février prochains dans la grande salle du Palais des Sports à Mahamasina. Il s’agit d’un événement d’envergure organisé par le ministère de la Communication et de la Culture (MCC). Devenu national, ceci rassemblera les génies de la création et de la haute couture malagasy, que ce soient des artistes qui sont en train d’acquérir une notoriété auprès du public, ou des professionnels.
La 6ème édition du Prix « PARITANA 2022 » ouvre le rideau. L'appel à candidatures pour ce projet artistique a démarré le 4 janvier et se clôturera le 20 mars prochain. Les artistes malagasy âgés de plus de 18 ans, que ce soient des peintres, sculpteurs, photographes, vidéastes,… sont invités à remettre leur projet ou de s'inscrire sur le site https://www.fondation-h.com/prix-paritana. Comme l'an passé, trois artistes verront leurs projets sélectionnés par un jury international.

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 06 janvier 2022
Vendredi 7 janvierJOKERSMbola Talent’s, Fanilo Poppins et Hoby, tous à la guitare, Ony et Antsaly au chant. Ces compères vont encore entamer une soirée au Piment Café Behoririka, ce soir à partir de 20h 30. Il s’agit du premier concert que le Vieux carré recevra pour la première fois en ce début d’année 2022. Ces cinq artistes vont reprendre quelques répertoires malagasy du genre « folk », « kalon’ny fahiny », mais ils joueront également d’autres styles musicaux tels que du jazz, du country music, etc. Certainement, la monotonie ne sera pas au rendez-vous tout au long de cette soirée.VAIAVY…
Le rythme et les pas de danse dans la peau. La troupe de danse urbaine Gasy Makua n’est rien de moins que la juste conséquence d’une passion dont à l’origine le danseur Adelin Andoul Anzie Rambeloson. Le déclic s’est produit en avril 2017 lors d’une collaboration avec le chanteur Odyai. Par amour et attachement de la danse, Andoul Anzie a créé le team Gasy Makua.

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff