Publié dans Culture

« Ady hira gasy » - Un duel de titans entre les Rainitelo et Raveloson

Publié le mardi, 09 juillet 2024

Divertir les spectateurs avec des scènes théâtrales, des chorégraphies et des paroles de chansons porteuses de messages et de conseils. Depuis un long moment, l’enceinte « Kianjan’ny hira gasy » dédiée pour les troupes et les fans, localisée à Ampefiloha, n’abrite plus aucun spectacle de « hira gasy ». Heureusement, le « Kianjan’ny Kanto », situé à Mahamasina, se veut de redonner une image pittoresque et ancrée dans la tradition merina et continue d’accueillir les artistes jouant la musique traditionnelle qu’est le « hira gasy ». 

Pour le grand plaisir du public, le duel de « hira gasy » de ce dimanche mettra en confrontation deux groupes de renom, à savoir les troupes de Rainitelo d’Andohavary et les Raveloson venus d’Arivonimamo. Ce sera un spectacle à ne pas manquer. Les paroles de chansons sont remplies de passion, de rythmes endiablés et de créativité. Les deux groupes donneront le meilleur d'eux-mêmes pour remporter ce duel et éblouir l’assistance. Il s'agira d'un affrontement de talents et de virtuosité, où la tradition du « hira gasy » sera mise à l'honneur. 

Une bataille d’art oratoire sera sans doute toujours appréciée par les gens qui assisteront spécialement à ce spectacle. A l’ancienne comme l’on dit, les deux troupes vont se relayer pour conquérir le cœur de leur auditoire. Les danseurs enchaîneront des pas endiablés, des mouvements coordonnés et des chants entraînants qui vont transporter l'auditoire dans un tourbillon de couleurs et de rythmes. Les costumes traditionnels, ornés de motifs colorés et de perles scintillantes, ajouteront une touche de féérie à la performance. A chaque spectacle de « hira gasy », on enregistre une affluence record des gens. Ceux qui désirent assister au show sont invités à venir sur les lieux dès le matin car les gradins ne pourront accueillir que quelques centaines de spectateurs. Deux types de billets d’entrée seront en vente sur place. Leurs prix sont respectivement fixés à 3.000 et 5.000 ariary. Rappelons que le « Kianjan’ny Kanto » est un endroit où tous les groupes et chanteurs de cet art indémodable et intemporel, sans exception, peuvent se produire. Ce sera une nouvelle occasion d'assister à un spectacle inoubliable et captivant. 

 

Si.R

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff