Publié dans Economie

L’énergie à la maison - Le basculement vers le gaz domestique enclenché

Publié le mardi, 08 juin 2021


En bonne voie. La baisse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour le gaz domestique à 5 %, au lieu de 20 %, n’est qu’une première étape. Le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) collabore de près avec les opérateurs du secteur privé pour favoriser l’utilisation de cette source d’énergie, en alternative au charbon de bois. « Notre objectif n’est pas de supprimer tout de suite et définitivement l’utilisation du charbon de bois. Le basculement vers le gaz domestique se fera par étapes. Les utilisateurs seront sensibilisés au fur et à mesure à son utilisation. Les avantages autant pour les ménages que pour l’environnement ne sont pas encore connus de tous. C’est pourquoi nous nous activons encore dans la sensibilisation des ménages pour casser le stéréotype affirmant que le gaz est un produit de luxe », défend un responsable au niveau de la Direction générale du Développement durable au sein du MEDD. La consommation annuelle de charbon de bois s’élève aujourd’hui à 450 000 tonnes contre seulement 7 000 tonnes pour le gaz domestique. L’objectif final est donc d’inverser ces données. « En tout cas, une hausse de 2 500 tonnes de la consommation de gaz est déjà attendue dès cette année avec les différentes dispositions mises en place par le ministère et les opérateurs », rajoute ce responsable.
L’usage du gaz domestique contribue considérablement à une protection des ressources forestières. Pour une tonne de charbon de bois, il faut notamment 1 000 tonnes de bois. Pour la consommation annuelle, près de 450 millions de tonnes bois sont donc coupés et ravagés. Avec une hausse de l’utilisation du gaz domestique, ces chiffres pourront alors baisser. Mais d’après les prévisions du MEDD, l’utilisation du charbon de bois sera particulièrement réduite d’ici une vingtaine d’années.
Les ménages pourront également faire des économies sur le long terme. Pour cuire un kilo de riz, cela ne prend que 20 minutes avec le gaz domestique avec une dépense énergétique de 40g alors qu’avec le charbon, cela nécessite plus de 40 minutes avec un demi-kilo d’énergie consommée, soit dix fois plus élevée. Il ne faut pas oublier que le gaz s’achète aujourd’hui au détail. Les efforts pour vulgariser le gaz domestique seront donc de plus en plus renforcés.
Rova Randria

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff