Publié dans Economie

Afrique orientale et australe - La performance du port de Toamasina reconnue

Publié le lundi, 11 octobre 2021

La Banque mondiale a effectué un classement général des ports mondiaux, en fonction de leur efficacité technique. Dans le classement au niveau de l’Afrique orientale et australe, le port de Toamasina se retrouve dans les cinq premiers ports les plus performants de la Région, après celui de Maputo (Mozambique), selon l’indice mondial de performance des ports à conteneurs.

Pour élaborer ce classement, l’institution financière s’est notamment basée sur le nombre total d’heures de port par escale, défini comme le temps écoulé entre le moment où un navire atteint un port et son départ du poste d’amarrage ayant terminé son échange de fret. « Nous éprouvons de la satisfaction. Et nous sommes sûrs que cette efficacité technique va encore s’améliorer avec le projet d’extension actuel du port. Nous sommes déjà dans la deuxième phase du projet », se réjouit la Société du port à gestion autonome de Toamasina (SPAT).

Cette deuxième phase vise à améliorer la « connectivité » entre l'Asie et l'Afrique grâce à un Indo-Pacifique libre et ouvert et à promouvoir la stabilité et la prospérité de toute la Région. En effet, La Région Indo-Pacifique est au cœur de la vitalité mondiale qui nourrit plus de la moitié de la population de la planète. Grâce à son intégration, le port de Toamasina contribuera à réaliser un développement stable et autonome de cette Région, ce qui est essentiel pour la stabilité mondiale.

Suivant cet indice, le port le plus performant du monde se trouve à Yokohama, au Japon, devant le port du roi Abdallah, situé en Arabie Saoudite et celui de Qingdao en Chine. « Dans ce port en effet, cela ne prend en moyenne que seulement 1,1 minute pour charger ou décharger un conteneur lors d’une escale standard. La moyenne des charges de travail équivalentes dans les ports africains est plus de trois fois supérieure à 3,6 minutes »,  détaille le rapport. Dans ce sens, les 50 premières places du classement mondial sont toutes trustées par les ports asiatiques.

Rova Randria

Fil infos

  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale
  • Programme de formation GRASP - Treize Malagasy parmi les 50 africaines sélectionnées
  • Viols sur mineurs - Des chiffres effrayants officialisés
  • JIRAMA - Ambatondrazaka exige du sérieux
  • Actu-brèves
  • Affaire Romy Andrianarisoa - Fanirisoa Ernaivo et consorts dépités

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Coupable
    Romy Voos Andrianarisoa est reconnue coupable. Le jury du tribunal de South-wark Crown Court de Londres a retenu la charge contre elle et son associé Philippe Tabuteau. Le verdict aura lieu le 18 mars prochain. Selon la loi britannique, elle encourra une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans.Romy Voos Andrianarisoa et Philippe Tabuteau ont été interpelés à Londres pour une affaire de corruption. Pratiquement d’une tentative d’extorsion d’argent d’un montant de 310.000 dollars auprès de Gemfields, une société britannique spécialisée dans l’extraction de rubis et d’émeraude. En plus, ils cherchaient à obtenir une participation de 5% dans la filiale exploitant des mines à Madagasikara. Le tout, assorti de licences minières. La sulfureuse affaire éclaboussant l’ancienne directrice auprès de la Présidence, au point de la faire chuter, ayant fait couler beaucoup d’encre et déclencher vainement des spéculations hâtives et hasardeuses, conduit les observateurs à se poser des questions. Des questionnements…

A bout portant

AutoDiff