Publié dans Economie

Intervention d'urgence conditionnelle dans le Sud - 10 millions de dollars pour les distributions de semences

Publié le lundi, 17 janvier 2022

L'agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), en partenariat avec le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage (MINAE), a lancé les distributions de semences pour la campagne agricole actuelle, appelée la grande saison, au profit de 50 000 ménages dans les Régions d'Androy et d'Anosy. L'initiative d'un montant de 10 millions de dollars s'inscrit dans le cadre de la relance et du soutien à la production agricole des ménages.

Le projet permettra d'améliorer la production agricole des ménages dans les Régions d'intervention et de renforcer leur résilience. Les récoltes attendues pour cette grande saison sont estimées à plus de 7 000 tonnes de denrées pour les ménages bénéficiaires. Les appuis se poursuivront durant la contre-saison afin d'assurer la pérennité des acquis et un soutien continu aux producteurs agricoles.

Le renforcement des capacités des ménages, axé sur une approche respectueuse de l'environnement et de l'équité des genres, permettra d'améliorer les conditions de vie de ceux-ci, notamment grâce à l'amélioration de leur production, de leur nutrition et des conditions agro-climatiques dans les zones d'intervention.

Bonne campagne agricole

Dans le Sud de Madagascar, la grande saison a été touchée pendant deux années consécutives par des périodes de sécheresse. Pour 2022, les données météorologiques indiquent que les premières pluies utiles seront au rendez-vous à partir de la seconde décade de janvier. Ces prévisions se précisent et présagent ainsi un environnement propice à une bonne campagne agricole. Les précipitations sont cruciales pour permettre de recharger les réserves en eau du sol et assurer la germination et le développement végétatif des cultures.

De ce fait, la FAO et ses partenaires ont prépositionné, dès le début de décembre 2021, des semences résilientes et adaptées aux conditions agro-climatiques du Sud, notamment plus de 300 tonnes de semences de qualité de sorgho, de niébé et d'arachide, 250 000 mètres linéaires de bouture de manioc et 160 000 kits de semences maraîchères, en attente du moment opportun pour lancer les campagnes de distribution, évitant ainsi d'éventuelles consommations ou ventes.

Quarante tonnes supplémentaires de semences de sorgho seront distribuées suivant l'échelonnement des mises en terre et des récoltes, afin de mettre toutes les chances de réussite du côté des producteurs et productrices de la Région. D'autres intrants et matériels agricoles seront également distribués aux ménages bénéficiaires pour renforcer leurs capacités productives et faciliter la préparation des sols, l'irrigation, l'entretien et la récolte. Il s'agira notamment de transferts monétaires et d'actifs d'élevage et de pêche au profit des ménages les plus vulnérables.

Banque mondiale

Les ménages ont d'ores et déjà reçu une formation sur l'agriculture intelligente face au climat (AIC) et sensible à la nutrition, réalisée à travers une approche en cascade axée sur quatre principaux thèmes : préparation et fertilisation des sols à l'aide des matières organiques ; pratiques agricoles climato-résilientes (agriculture de conservation, AIC, agroforesterie) ;  gestion des maladies et des ravageurs à travers la lutte biologique ; bonnes pratiques nutritionnelles et hygiène alimentaire.

Appelée composante d'intervention d'urgence conditionnelle, la campagne de distribution de semences, une composante du projet « Mionjo, soutien aux moyens de subsistance résilients dans le Sud de Madagascar », est financée par la Banque mondiale pour un montant de 200 millions de dollars. Pour ce faire, le ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation, son titulaire, en collaboration avec le MINAE, a sollicité l'assistance technique de la FAO et ses partenaires.

Recueillis par M.R.

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff