Publié dans Economie

Energie - La distribution de « kits solaires » comme projet pilote du Gouvernement

Publié le vendredi, 08 mars 2019

De l’énergie pour tous. Ce sera le thème choisi dans la mise en œuvre du projet d’électrification à Madagascar. Selon le constat établi, seulement 15 % de la population ont accès à l’électricité dans toute l’île. C’est pourquoi le Conseil des ministres qui s’est tenu jeudi dernier s’est préoccupé sur ce sujet. Les membres du Gouvernement ont adopté la distribution de « kits solaires » comme projet pilote lors de la réunion a Ambohitsirohitra, afin que la population malagasy ne vive plus dans l’obscurité.

A noter que ce nouveau dispositif comprend déjà une ampoule et une prise pour charger les téléphones. Comme il a été entendu lors de l’entrevue avec les représentants la Banque africaine de développement (BAD) mercredi dernier, cette institution de crédit octroie un financement s’élevant à un million de dollars afin de mener une étude des zones dont le raccordement de la JIRAMA ne pourra pas atteindre. Ces lieux marginalisés bénéficieront ainsi du kit. Elle se charge également de la distribution des kits solaires dans les zones concernées.

Trois types

 Le Gouvernement distingue trois types de kits solaires selon sa capacité d’alimentation. Le premier a une capacité faible et alimente uniquement le téléphone portable en dehors de l’ampoule. Quant au second, son énergie donne un accès supplémentaire à un ventilateur. Enfin, le troisième kit solaire a une capacité supérieure et peut alimenter les réfrigérateurs et les téléviseurs. Quant au prix, le montant fixé est abordable puisqu’il tourne autour d’un à deux dollars par mois, soit entre 3 500 à 8 000 ariary selon la variation du cours de change. En plus, le paiement sera facilité puisque la durée s’étale de 12 à 24 mois. Près de 200 000 personnes vont bénéficier de ce projet. Ainsi, le Gouvernement envisage un taux d’accès à l’électricité qui pourra atteindre jusqu’à 50 % de la population. L’économie nationale reprendra ainsi son souffle puisque l’énergie représente un moteur clé en matière de productivité.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff