Publié dans Economie

« iRenala » - Des zones Wi-Fi pour les six universités et instituts

Publié le mardi, 14 mai 2019

Retirer une épine du pied. Les étudiants de tout Madagascar pourront désormais réduire ou même retirer de leur budget la connexion internet pour leurs recherches. En effet, des zones  Wi-Fi seront bientôt installées dans toutes les universités et instituts de Madagascar, grâce à la signature d’un protocole d’accord, « iRenala », entre Telma et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES), hier, au NOC Telma à Analakely. L’université de Toamasina en a déjà. Et celles de l’université d’Antananarivo viennent d’être installées.

« A travers cette initiative, nous voulons montrer qu’il n’existe aucune barrière technologique à Madagascar. Nous souhaitons également donner la même chance de réussite à chaque étudiant malagasy, où qu’il soit, à travers tout le pays. iRenala garantit ainsi un système éducatif valorisant l’enseignement supérieur en provinces. Il ne faut pas oublier que les technologies de l’information et de la communication sont aujourd’hui un levier indispensable de développement économique et humain » soutient Patrick Pisal Hamida, administrateur directeur général du Groupe Telma. L’opérateur veut ainsi ouvrir la voie vers de nouvelles possibilités pour l’enseignement numérique à Madagascar dont la simplification de l’adhérence des étudiants au système LMD et la mutualisation des outils et des ressources documentaires, sans oublier la mise en place de nouvelles formations à distance.

1 Go

Outre ces zones Wi-Fi, ce protocole a également permis l’augmentation des capacités d’ iRenala. Ces capacités sont passées de 20 Mo à 1 Go, soit 1 000 Mo. Une hausse effective depuis hier, dans toutes les universités et les instituts concernés, allant d’Antsiranana à Toliara. « Cette augmentation va surtout permettre aux universités de renforcer leur collaboration avec celles des îles voisines comme Maurice ou encore la Réunion, mais aussi les universités dans le monde entier. La qualité de la connexion internet va ainsi permettre aux doctorants par exemple de faire leur doctorat à distance en collaboration avec des universités à l’étranger », précise l’administrateur directeur général de Telma. En tout cas, iRenala prévoit de s’étendre vers d’autres secteurs, en dehors de l’éducation, tels que la santé ou encore la sécurité. Des projets vont  donc émerger.  

Rova Randria

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff