Publié dans Economie

Rentrée scolaire - Des prêts bancaires comme solution d’urgence

Publié le mardi, 20 août 2019

L’année scolaire 2018-2019 n’est pas encore tout à fait terminée que les parents doivent déjà se préparer pour la prochaine rentrée scolaire. Effectivement, l’année scolaire a particulièrement été chamboulée cette année. Pour la prochaine rentrée, elle débutera ce   mois d’octobre. Les enfants mais aussi les parents n’auront  qu’un mois pour reprendre leur souffle pour revenir dans la routine quotidienne. Face à cela, les banques proposent des prêts comme solution d’urgence pour accompagner les parents durant la rentrée des classes.

« Chaque année, la Société Générale Madagasikara appuie chaque parent avec des offres de prêts scolaires pour la rentrée. Cette année, nous n’allons pas dérober à la règle. Au contraire, nous avons amélioré notre offre surtout que les parents ont moins de temps pour se préparer à la rentrée cette année. Avec notre offre « milamina be » débloquée en moins de 24h, ils auront moins de souci à se faire », soutient un responsable au niveau de la Société Générale Madagasikara, lors du lancement de l’offre, lundi dernier.  

L’offre « Soafeno » rentrée scolaire « milamina be » sera ainsi disponible jusqu’au 19 octobre prochain avec un taux allégé. En tout cas, les conseillers clientèle de la banque seront présents pour vous informer et vous assister dans vos démarches. Dans le souci d’améliorer la qualité des ses services pour ses clients, la SG-Mada a même simplifié étape par étape  les démarches à suivre, du montage du dossier à l’obtention du prêt.

Rova Randria

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff