Publié dans Economie

Analamanga - Une croissance de 20% du nombre de touristes

Publié le dimanche, 01 septembre 2019

Une bonne nouvelle pour le secteur touristique. L'office régional du tourisme à Analamanga (ORTANA) a constaté une croissance de 20% du nombre de touristes visitant la ville des mille durant les sept derniers mois. Un bilan positif non seulement pour l'économie mais également pour l'image du Madagascar sur la scène internationale. « On peut dire que l'image de Madagascar s'est nettement améliorée au niveau international. La participation de l'équipe nationale Barea de Madagascar à la Coupe d'Afrique des Nations a apporté des effets positifs sur le tourisme.

L'arrivée du Pape François et le début de la haute saison promeuvent davantage le secteur. Nous avons récemment établi un bilan des sept derniers mois en fonction des touristes qui séjournent dans les hôtels de la ville. L'effectif remonte à 30 000 touristes par mois cette année contre 20 000 l'année précédente. Avec ce rythme-là, nous atteindrons au minimum 200 000 touristes à la fin de l'année.  A noter que le Gouvernement prévoit d'accueillir 500 000 touristes dans cinq ans », explique Harimisa Razafinavalona, directeur exécutif de l'ORTANA.

Valoriser les sites touristiques

Il faut programmer des activités pour accueillir les touristes à Analamanga. L'ORTANA a alors développé ses circuits touristiques. « L'ORTANA a balisé 300 km de circuits durant ce premier semestre. Nous organisons d'ailleurs une randonnée chaque semaine. La marche évite les contraintes de route mais permet aussi de profiter pleinement du paysage et de l'histoire. En effet, Analamanga reste le berceau des rois et reines de Madagascar. L'ORTANA possède en ce  moment 600km de circuits de randonnée à Antananarivo », poursuit-il. Le Premier ministre Ntsay Christian a d'ailleurs affirmé cette volonté de faire d'Antananarivo une destination touristique lors du salon international  Tourismfair of Madagascar (ITM) au CCI Ivato au mois de juin dernier. « Nous allons reconstruire le Rovan'

Antananarivo pour que la Capitale ne soit plus un simple transit mais une véritable destination pour le tourisme. Nous allons réhabiliter les musées, construire une académie nationale des arts et de la culture pour promouvoir le tourisme culturel », avance-t-il dans ses discours. A noter que les travaux de réhabilitation du Rovan'Antananarivo sont prévus être achevés en juin 2020.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina
Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff