Publié dans Economie

Logements sociaux - 640 appartements pour Antananarivo

Publié le jeudi, 10 octobre 2019

Premières constructions. Le problème de logements pose énormément problème dans la Capitale, et pas cette dernière seulement. Pour y répondre, le Président de la République a décidé de mettre en place le projet des 50 000 logements. Pour Antananarivo donc, la construction des premiers logements débuteront bientôt du côté d’Ivato. « Quarante immeubles seront construits. Chaque immeuble sera composé de 4 étages et de 16 appartements. Ce qui fait en tout, 640 appartements de construits pour les habitants de la ville.

D’autres constructions suivront mais ce sera ce projet de 40 immeubles qui ouvrira le bal », a annoncé Hasina Razafindrakoto, directeur général de l’ANALOGH (Agence nationale d’appui au logement et à l’habitat), lors d’une entrevue. Il ne faut pas oublier que l’objectif de ces infrastructures est d’offrir un habitat décent et adapté aux besoins de la population. Ainsi, les travaux de terrassement devront débuter la semaine prochaine. Et un appel d’offres pour la construction de ces immeubles sera également bientôt lancé, à noter que toutes les études préliminaires ont été déjà toutes réalisées. « Nous ferons en sorte de terminer l’élaboration de ces bâtiments dans les plus brefs délais pour que les gens puissent y avoir accès le plus rapidement possible, comme l’a promis le Président de la République », rassure-t-il.

Vente-location

Comme il a été annoncé par le Chef d’Etat, durant ses propagandes, ces logements seront soumis à des ventes-locations, c’est-à-dire que les habitants paieront le prix d’achat de l’appartement sous-forme de loyer mensuel. De ce fait, après une certaine période de paiement de loyers, l’appartement lui appartiendra définitivement. « Les coûts de construction sont déjà définis ainsi que le loyer. Toutefois, nous ne pouvons pas encore les dévoiler actuellement. Cela se fera au même moment que la diffusion des modalités d’accès à ces logements. Pour le moment, tout ce que je peux dire c’est que le loyer avoisinera les prix déjà annoncés auparavant par notre Président », nous explique le directeur général de l’ANALOGH. Dans tous les cas, le début des travaux ne devrait pas dépasser la fin de l’année.

Rova Randria

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff