Publié dans Editorial

La faucheuse

Publié le dimanche, 02 mai 2021

La Covid-19, variant sud-africain, tue ! Invisible et criminelle redoutable, la pandémie sème la terreur. Le macabre bilan des morts garde son rythme cadavérique. Madagasikara, pays tropical en prise à des maladies parasitaires, microbiennes, malariennes et virales, subit presque tous les ansdes épidémies auxquelles les responsables sanitaires parvenaient à maitriser sans trop de dégâts.

 

Cette fois-ci, comme la plupart des pays riches ou pauvres, sous d'autres cieux, en proie à la pandémie tueuse de la Covid-19, la Grande île joue gros. On est en pleine bataille. Le Gouvernement n'hésite pas à faire usage avec détermination de gros moyens. L'état de nécessité national, inévitable vu sous l'angle de la crise sanitaire, fut décrété.

L'Etat ne peut pas se permettre le luxe plutôt la fâcheuse imprudence de tergiverser en laissant libre la faucheusede happer brutalement les concitoyens. Dans ce sens, les tenants du régime Orange ne ménagent point les efforts et les moyens pour éradiquer au plus vite le fléau. Ils font appel à la solidarité nationale. Que tous les Malagasy, dignes fils et filles de la Nation, se mobilisent, la main dans la main, dans cette guerre impitoyable.

Contrairement à ce qui aurait dû se produire, la pandémie de la Covid-19 offre malheureusement à certains activistes de l'opposition « l'opportunité » voire « l'aubaine » de planter au pilori les dirigeants du pays. Le moindre faux-pas, s'il en est ainsi, fait l'objet d'un cri au scandale. Sous prétexte d'en vouloir sur la manière avec laquelleles hauts dirigeants du pays gèrent la crise sanitaire, les sbires etmarionnettes de Ravalo tirent aveuglément dans le tas avec des rafales à mille feux. Le numéro Un du pays étant la cible principale encaisse tous les coups. Des coups… bas ! De toute manière, Rajoelina Andry ne se fait pas d'illusion. Ravalomanana Marc, le loser attitré et l'ennemi juré, ne lui laissera point le temps de souffler. Il ne rate pas les moindres occasions pour l'assener. Il se fixe, envers et contre tout, un vil objectif à savoir abattre Rajoelina. Mais au final, l'ancien exilé au pays de l'Arc-en-ciel se trompe de cible, comme toujours d'ailleurs ! Il est en train de viser à côté. Ravalo ne pourra jamais atteindre encore moins abattre « Zandry kely ». Etant donné que la cible est trop haute pour la piètre envergure de son arme, les balles ne parviennent pas àtoucher le leader orange. Mais force est d'admettre que les comportements anti-citoyens de ces ennemis de la Nation compliquent la tâche.

En dépit du bilan des décès toujours alarmant, la tendance du rythme des nouveaux contaminés affiche généralement ces derniers jours une baisse notable et dans certains centres de traitement de la Capitale, les lits se libèrent. Avec l'arrivée récemment de 2000 nouveaux concentrateurs d'oxygène et l'atterrissageau pays très prochainement des vaccins, on peut largement escompter que la situation s'améliorera. En tout cas, il est hors de question de baisser les bras. Quoique cette lueur d'espoir, la faucheuse reste à tout moment une « bête » dangereuse. En perte de vitesse, elle menace toujours.

Au stade actuel du combat, il va falloir redoubler de prudence, d'attention et d'efforts et cela afin de pouvoir casser pour de bon le rythme infernal de la contamination. A bas la faucheuse !

Ndrianaivo

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff