Publié dans Editorial

Quel que soit… !

Publié le jeudi, 02 septembre 2021

Quel que soit X, la terre tourne toujours dans le sens de l’aiguille d’une montre ! Et soit X le résultat du match mettant aux prises les Barea (Madagasikara) contre les Ecureuils (Bénin). Un match officiel comptant pour les éliminatoires au vu du Mondial Qatar 2022. Une rencontre cruciale aussi bien pour Madagasikara que le Bénin. Une fenêtre pour le Mondial de l’année prochaine au Qatar. Soit les Barea remportent, la fenêtre et la porte s’ouvrent et on continue tout droit vers Qatar ! Soit les Barea perdent, une fenêtre se ferme, la porte est à demi-ouverte, l’avenir est hypothéqué ! Certes, il y aura encore d’autres matchs mais l’enjeu se complique et le défi à relever se corse. Pour tout dire que le premier match officiel sur le grand stade Barea flambant neuf auquel les onze des Barea vont affronter est difficile mais pas… impossible.
Quel que soit le résultat du score, les 25 millions de Malagasy ne doivent pas s’empêcher de jouir et de se féliciter d’avoir, pour la première fois, un grand stade de référence internationale digne des Maracaña, du Parc des Princes ou pourquoi pas du Stade de France et bien d’autres ! Un vrai « bijou » voire un authentique « joyau », le second d’ailleurs pour la Capitale de Madagasikara après celui de la Rocade d’Iarivo en l’espace de quelques mois. Les officiels de la Confédération africaine de football (CAF), venus sur place inspecter le tout nouveau stade, le déclarent conforme aux critères imposés et attestent un Certificat d’homologation, en ce sens que le site pourra accueillir tout match officiel. Un objet de fierté légitime de la Nation entière.
La journée du 2 septembre est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire du football malagasy et de l’Histoire (grand H) de Madagasikara. Le Président de la République de Madagasikara, Rajoelina Andry Nirina, procéda à l’inauguration officielle et solennelle du stade municipal baptisé « Stade Barea », bâti sur le site mythique et légendaire de Mahamasina. Une infrastructure moderne respectant les normes requises, « manara-penitra », par les Instances internationales telles la CAF et la FIFA (Fédération internationale de football association. De par sa taille, le stade Barea peut s’arroger le titre du « plus grand stade de l’océan Indien, du continent africain… La Grande île n’a jamais eu l’opportunité de disposer d’un stade de référence de cette dimension. L’ancien Stade municipal de Mahamasina fut depuis la nuit des temps le seul à pouvoir accueillir des compétitions officielles d’envergure internationale. Le citoyen malagasy, jaloux de la souveraineté nationale, peut, toute fausse modestie mise à part, être fier de cette prouesse technique, signe d’un courage et d’une volonté politique de notre jeune Président.
Quel que soit le résultat du match, le sentiment d’honneur et de fierté anime toujours l’esprit des concitoyens malagasy. Une victoire, c’est mieux ! Un revers, cela n’affectera nullement l’engouement du public. Il faut admettre que le contexte voire l’ambiance ne s’y prête pas tellement. Dans tous les cas de figure, on sera toujours derrière notre Onze national ! La pandémie de la Covid-19 nous hante toujours l’esprit. Au stade où l’on est, on peut avancer que le pays parvient à le contourner. Cependant, prudence oblige ! Une telle situation nous apprend tous à surpasser les écueils.
Ndrianaivo



Fil infos

  • Les actus en bref
  • Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden
  • Pénurie d’eau - Le pire est à craindre
  • Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 
  • Rapport de la mission de suivi électoral  - L’UE insiste sur la mise en œuvre des recommandations 
  • JIRAMA - Andekaleka se dote d’un quatrième générateur
  • Commerce - L’Algérie lorgne sur la vanille malagasy
  • Rajoelina à la tribune des Nations Unies - Interpellation sur le prix du baril de pétrole
  • Disparition du plus petit primate au monde - La honte pour Madagascar !
  • Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Fia…ble !
    On ne peut pas passer inaperçu l’évènement majeur de la semaine dernière, la FIA. En fait de jeudi à dimanche, la Foire internationale de l’agriculture (FIA) s’est tenue au Parc des expositions à Tanjombato. Quand on parle d’Agriculture, ce grand ensemble qui englobe toutes les activités du monde rural dans tous ses états. Sont inclus à l’intérieur de ces activités dites agricoles la culture, la pêche et l’élevage qui se souscrit au sein de l’économie « verte » et « bleue ». Avec l’évolution des activités exigées par la demande sans cesse croissante des besoins de l’homme, l’agribusiness apparait et commence à occuper du terrain. De toute façon, l’agriculture représente un domaine de priorité surtout pour un pays comme Madagasikara. L’initiative entrant dans le cadre pour l’épanouir est toujours très appréciée et fiable. Les actions de l’Agence Première Ligne font partie des stratégies à encourager. En principe, l’agriculture est un…

A bout portant

AutoDiff