Publié dans Editorial

Témoignage vivant !

Publié le mercredi, 10 juillet 2024


Françoise Raison-Jourde, Professeure émérite en Histoire, s’est éteinte. Elle est partie rejoindre le firmament où les étoiles du monde de l’Histoire de Madagasikara brillent. J’hésite entre « hommage » et « témoignage ». Une historienne de la trempe de Mme Raison mérite un vibrant hommage et un témoignage vivant. En tant qu’ancien étudiant de Mme Raison, du début des années 70, j’ai choisi de lui rendre un témoignage vivant de sa grandeur d’âme en tant que Homme (ou femme) et de la perspicacité de sa compétence et la maîtrise de « sa » discipline en tant qu’enseignant. Le vibrant hommage rendu par ses anciens étudiants, anciens collègues et anciens amis à son endroit, ce mardi à Ankatso, le méritent pleinement et légitimement.
Moi parmi les anciens étudiants, anciens étudiants de l’époque, je me rappelle clairement de cette Dame, Mme le professeur, toujours souriante, toujours accueillante, d’accès facile et surtout toujours prête à aider ses étudiants à faire comprendre certains points obscurs et également à les assister dans leurs recherches. Mme Raison porte réellement dans son cœur ce pays qui est le nôtre. Même après son départ, un peu précipité, en 1973, suite aux évènements de 72, elle garde intact son « amour » pour ce beau pays. Après l’Université d’Ankatso, elle poursuivait son parcours toujours  en sa qualité d’enseignant à l’Université de Paris VII, elle continuait à garder le contact avec ses anciens collègues mais surtout avec ses anciens étudiants dans le pays.
Mais ce qui importe notamment à travers ce témoignage vivant mêlé d’un témoignage de reconnaissance envers cette émérite et grande personnalité réside sur le fait qu’elle a contribué grandement à « essarter » l’Histoire de Madagasikara pour en livrer une « identité » nette à certains domaines de l’Histoire de la Grande île. Sa thèse d’Etat « Bible et pouvoir à Madagascar au XIX ème siècle » retrace visiblement le parcours de l’Histoire du pays vu sous cet angle qui n’est pas des moindres. Etant témoin vivant des grands évènements de Madagasikara, « Affaire Monima 70 » dans le Sud, des « évènements de 72 », Mme Raison est mieux placée pour donner son ressenti notamment quand elle a publié un de ces ouvrages poignants « Paysans, intellectuels et populisme à Madagascar de Monja Jaona à Ratsimandrava  (1960-1975).
Je tiens personnellement à rendre un vibrant hommage mais surtout à manifester un vivant témoignage à notre chère professeure Françoise Raison-Jourde qui nous a quittés à 86 ans ce 25 juin 2024.
Ndrianaivo

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff