Publié dans Editorial

Media Franck - Ramarosaona s’est éteint !

Publié le lundi, 21 janvier 2019

Un grand Monsieur de la presse nationale est partie. Il s’agit de Franck Ramarosaona, Nini pour les intimes, décédé hier matin dans un hôpital de la capitale après avoir y été hospitalisé dans un état critique quelques jours auparavant. Directeur de publication du groupe Ultimamédia regroupant « Les Nouvelles » et « Taratra », Franck Ramarosaona avant d’apporter son expérience auprès de ce groupe était également un observateur politique averti. Un statut qui lui a permis de côtoyer différents dirigeants du pays, de tous bords, ayant occupé des postes importants. Tout dernièrement, il figurait parmi les conseillers du Premier ministre Ntsay Christian tout comme il l’était au temps du général Ravelonarivo Jean ou de Pascal Rakotomavo. Avec ce dernier, Franck Ramarosaona avait jeté les bases de la province autonome d’Antananarivo où il était le Directeur Général du gouvernorat. A la veille de la remise au goût des gouvernorats au niveau des régions, Franck Ramarosaona aurait certainement ses mots à dire de ses expériences. Mais le Tout puissant a décidé autrement.


Outre le domaine politique, le domaine sportif était également celui de Franck Ramarosaona. Il avait apporté aussi sa contribution à l’édifice du Fonds national des Sports et la Jeunesse (FNDJS) ou TAFITA en étant son premier Président du conseil d’administration. Ses analyses politiques et points de vue sur une situation donnée, partagés souvent aux journalistes vont certainement manqués. Affaibli physiquement  depuis la mort de sa femme, ce fils de la 1ére république, comme il aimait toujours de le répéter, restait toujours à l’affût des « infos » et n’hésitait pas à vous appeler par téléphone en pleine nuit pour en discuter. A ses deux enfants et à la famille toute entière, la rédaction du journal « La Vérité » leur présente ses sincères condoléances. Désormais, repose en paix Nini.
La rédaction


Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff