Publié dans Editorial

De grands bouleversements

Publié le mercredi, 17 avril 2019

En perpétuel mouvement, la planète Terre bouge dans tous ses états. Fallait-il rappeler qu’elle évolue, non-stop, autour du soleil tout en tournant sur elle-même. Notre planète, la seule habitée jusqu’à preuve du contraire, subit depuis ses origines jusqu’à nos jours de grands chamboulements d’ordre naturel, de grandes évolutions humaines et de  grands bouleversements des systèmes sociaux, économiques et politiques. Certainement, le phénomène global perdurera jusqu’à la … fin du monde ! En l’état actuel des choses, les bouleversements sociaux et politiques  focalisent nos attentions. Tellement, leurs impacts influent trop sur l’évolution générale du monde que nous ne pouvons pas les ignorer surtout nous dissimuler ni nous soustraire.

En Amérique, un phénomène nouveau apparait. Au Venezuela, le Chavisme est ébranlé jusque dans ses fondements. Un jeune visionnaire, Juan Gaido, président de l’Assemblée nationale, s’autoproclame Président. Soutenu par une forte pression populaire, il attaque à la racine et sans complexe la révolution bolivarienne et exige le départ sans condition de Nicolas Maduro, l’héritier désigné d’Hugo Chavez. Une bonne partie de la Communauté internationale dont les Etats-Unis, en première ligne, le soutient.
Aux Etats-Unis, le pragmatisme politique de Donald Trump bouscule l’establishment politique américain. Démocrates et même certains Républicains perdent le nord.
En Europe, c’est le branle-bas total. Le populisme de l’extrême droite envahit le vieux continent. En France, mise à part la percée du Front National, le régime Lrm de Macron affronte durement les caprices de la « rue ». Le mouvement des « gilets jaunes » crée la panique. Il ne décolère pas, et ce, durant trois mois. Les Français contestent le « système Macron ». Ils battent sans relâche les pavés et exigent le départ immédiat du Président de la République. Un fait rarissime dans l’histoire de la Vème République. Pour sa part, le Brexit bouleverse le vieux continent. L’Europe semble perdre le repère !
En Afrique, c’est le bouillonnement ! En retard d’une dizaine d’années du « printemps arabe », l’Algérie et le Soudan se rattrapent. Abdelaziz Bouteflika se rend à l’évidence et quitte le pouvoir. Les jeunes algériens ne lui ont donné aucune chance de s’accrocher. Même scénario pour Omar el-Béchir au Soudan, la rue l’oblige à se diriger vers la porte de sortie. Le diktat du peuple, que ce soit en Algérie ou au Soudan, se montre implacable !
Pour ce qui est de Madagascar, on est en plein dans l’œil du cyclone provocant une tempête qui emporte tout sur son passage. A ce rythme, tout l’édifice de l’ancien régime s’écroulera. En fait, un puissant séisme déclenche un tsunami et les vagues font ravage. L’Initiative pour l’émergence de Madagascar ne rigole point, elle fait table-rase. L’indésirable  régime HVM est en phase de disparaitre. Tous les directeurs et tous les secrétaires généraux de tous les Départements s’effacent et laissent la place à une nouvelle équipe apte à traduire en actes les Velirano. Le nouvel homme fort du pays a besoin des hommes et des femmes compétents et décidés pour  l’assister dans cette rude tâche de redressement de la Nation. Visiblement, le peuple désabusé par les inepties de l’ancien régime, apprécie bien les efforts. 
De grands bouleversements bousculent le monde. Ils n’épargnent pas Madagascar. Le nouveau régime sous la houlette de l’IEM façonne un nouveau visage du pays.
Ndrianaivo

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff