Publié dans Editorial

Perspectives motivantes

Publié le dimanche, 28 avril 2019

Au terme des cent jours de l’exercice de ses fonctions au sommet de l’Etat, Rajoelina a convié le peuple au Palais des sports Mahamasina pour marquer ensemble l’évènement, le dimanche 28 avril 2019. Au-delà d’une simple volonté de se rencontrer et le plaisir de se congratuler pour avoir franchi le cap des cent jours, les deux parties, Rajoelina Andry et le peuple acquis à la cause de l’IEM, ont mis à profit le meeting d’hier pour voir ensemble les efforts consentis dans le cadre des Velirano et retracer le chemin à parcourir.

19 janvier- 29 avril, le compte est bon ! Cela fait exactement 100 jours, au jour d’aujourd’hui, que Rajoelina, le nouveau Président de la République, avait pris les rênes du pouvoir. Une étape décisive dans les efforts de jeter les bases d’un Etat de droit. Un tournant délicat afin de pouvoir se diriger ensemble vers l’objectif fixé à savoir le démarrage de tous les grands chantiers prévus dans l’IEM . Et enfin un jalon incontournable vers  le rayonnement de Madagascar.

Les détracteurs du régime n’ont de cesse dénigrer les tenants du pouvoir  en particulier l’homme fort du pays. Ils applaudissent chaudement le moindre écueil comme c’est le cas récent de l’avis défavorable émis par la HCC. En fait, le juge constitutionnel botta en touche le projet de référendum faisant l’objet d’un décret pris par le Gouvernement en Conseil des ministres le mercredi 24 avril. Ce décret, en question, appelle les citoyens électeurs à s’exprimer sur  la révision de la Constitution voulue devant aboutir à la décentralisation effective, une pierre angulaire du développement à la base. Selon l’avis de la HCC, le décret référendaire pêche par un vice de procédure. La haute institution d’Ambohidahy juge qu’il fallait associer les Chambres parlementaires dans toute démarche de refonte de la loi fondamentale. Il faut le notifier que les hauts conseillers, passés maitres dans l’art de tourner en bourrique le peuple, nous conduisent dans le labyrinthe des « considérants » inintelligibles pour faire avaler la couleuvre. Rajoelina Andry, en tant qu’homme qui respecte l’Etat de droit et  par respect du principe de séparation des pouvoirs se plie. Mais ce n’est que partie remise ! Il entend assumer jusqu’au bout sa responsabilité, et ce, pour mener à bon port sa mission. Il ne dévie point des objectifs engagés. A bon entendeur salut !

Bien que l’élan de Zandry Kely soit, un tant soit peu brisé, la détermination d’aller de l’avant n’a jamais été écornée. On garde coûte que coûte le cap. Au Palais des sports Mahamasina, hier, à l’allure d’une convention nationale à l’américaine et en dépit du coup fourré d’Ambohidahy, l’ambiance a été au beau fixe.  

Le Chef de l’Etat, très à l’aise à travers son intervention, parcourait les efforts consentis durant les cent jours de son avènement au pouvoir. Echaudé à bloc d’un sentiment de fierté et d’humilité, le jeune président, pas comme les autres, énumère les grands chantiers qu’on a pu démarrer en 100 jours « seulement ». Une prestation unique !

A l’entendre, le Président de la République, l’assistance  venue nombreuse au Palais de Mahamasina, plein comme un œuf se voit animée d’un vif espoir. Il a été franc et transparent. La foi en l’avenir est désormais permise. De perspectives motivantes !

Ndrianaivo

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff