Publié dans Politique

Lutte contre le Coronavirus - Le Covid-Organics intègre le « Solidarity Trial » de l’OMS

Publié le jeudi, 21 mai 2020


Les échos de la découverte du Covid -Organics continuent son chemin à l’international. Le Président Andry Rajoelina s’est entretenu par visioconférence avec le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus avant – hier. Il s’agit du premier échange entre les deux hommes depuis leur rencontre en marge du sommet de l’Union africaine en février 2019 à Addis- Abeba. Des « discussions importantes » selon le compte rendu de cette organisation mondiale sur sa page Facebook hier. En effet, les deux hommes ont discuté de la situation du Covid-19, plus précisément de la gestion de cette pandémie par les autorités malagasy ainsi que de l’utilisation du tambavy Covid- Organics.
D’emblée, le numéro un de l’OMS a salué l’engagement et le leadership du Président malagasy dans le domaine de la santé. Il a, particulièrement, rappelé la grande implication du Président Andry Rajoelina ayant permis de maîtriser l’épidémie de rougeole qui a sévi dans le pays l’année dernière. Concernant la gestion du coronavirus, le docteur Tedros a fait part de sa satisfaction quant à la gestion de l’épidémie à Madagascar tout en encourageant la poursuite des mesures appliquées jusqu’ici. « En comparaison avec les autres pays affectés par cette pandémie, les mesures que vous avez prises ont réussi », a indiqué le patron de l’OMS.
Clause de confidentialité
En abordant la question relative au tambavy Covid- Organics, le Président de la République a réitéré que l’utilisation de ce remède tiré de la médecine traditionnelle a été couronnée de succès et à preuve, plusieurs malades atteints du coronavirus à Madagascar ont déjà été guéris. Le numéro un de l’Exécutif a rappelé que le CVO est le fruit de recherches des scientifiques malagasy à partir de la plante artemisia à laquelle sont ajoutées d’autres plantes médicinales du pays. Il a également évoqué l’élaboration d’un autre remède sous forme d’injection obtenu à la partie de la combinaison de deux médicaments. « Pour cela, nous travaillons étroitement avec les chercheurs de l’océan Indien et des Etats – Unis. Des études et essais cliniques ont été menés depuis près d’un mois », a informé le Chef de l’Etat.
En réponse aux sollicitations de l’organisation, le Président Andry Rajoelina a déclaré que le Covid -Organics et la combinaison de médicaments sous forme injectable seront « candidats » pour faire partie du « Solidarity Trial » mis en place par l’OMS. Il s’agit d’un projet destiné à comparer des traitements issus de différents pays pour guérir les malades du Covid-19 dans le monde. Le numéro un malagasy a néanmoins posé une condition dont la signature d’un accord de confidentialité pour éviter de divulguer la composition de ces remèdes « made in Madagascar ». Une condition qui a été acceptée par le DG de l’OMS. « Nous allons signer un accord de confidentialité », a – t – il affirmé tout en assurant le soutien et l’accompagnement des équipes de l’OMS pour faciliter les recherches dans le domaine de la médecine traditionnelle. « La solidarité et la collaboration sont essentielles pour venir à bout de la pandémie de Covid-19, et l’OMS continuera à travailler aux côtés de Madagascar dans le cadre de la réponse », soutient cette organisation mondiale.
La Rédaction

Fil infos

  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !
  • MATP - Chasse aux remblais illicite
  • Attachement au principe de souveraineté - Tentative de meurtre médiatique à l’endroit d’Andry Rajoelina
  • Magouilles dans la distribution d'aides sociales - Le Président Andry Rajoelina avertit les chefs de Fokontany
  • « Sosialim - bahoaka » à Antananarivo - Les aides de l'Etat s'enchaînent dans les 6 Arrondissements
  • Remaniement imminent - Qu'un vrai leader soit à la tête du ministère
  • Ministère de la Défense nationale - Mise en garde contre toute désinformation
  • Finance publique - Un cours magistral, signé Rindra Rabarinirinarison

La Une

Editorial

  • Bons réflexes
    A la guerre comme à la guerre ! On se défend par tous les moyens. On attaque sans état d’âme. Un seul objectif : la défaite de l’ennemi.Depuis le 20 mars 2020, le pays va en guerre. Etant une île et se gardant l’idée de s’immiscer dans les affaires des autres (Etats), Madagasikara n’est pas censé faire la guerre sauf qu’en cas exprès d’invasion étrangère. Toujours fidèle au sacro-saint principe de Non-alignement et de la Non-immixtion dans les affaires d’autrui, la République de Madagasikara joue la carte de la neutralité. Toutefois, la République Malagasy dispose d’une Armée et se réserve le droit de riposter contre toute attaque de quelque nature que ce soit. Quoi qu’il en soit, l’Armée offre ses compétences pour prêter main-forte en cas de nécessité dans l’intérêt supérieur de la Nation. La guerre que nous menons, en ce moment, est une guerre atypique sinon insolite mais virulente.…

A bout portant

AutoDiff