Publié dans Politique

District Antanifotsy - Le député Narson s'acquitte de ses obligations

Publié le lundi, 07 septembre 2020

Redevabilité envers les citoyens. C'est ce que l'élu d'Antanifotsy, Narson Rafidimanana, a tenu à démontrer la semaine dernière en portant assistance à la population de la localité. Cette assistance apportée par l'élu touche plusieurs domaines, notamment l'infrastructure et la santé. Ambatomiady, Antanifotsy et  Ampitatafika sont les Communes qui ont bénéficié de cette aide de Narson Rafidimanana. Pour les deux premières Communes, le député a tenu à remettre aux centres de santé des médicaments et des équipements médicaux pour faire face à la Covid-19 entre autres de l'Azithromycine, de l'Hydroxichloroquine, de vitamine C, des thermomètres sans contact, de gel hydroalcoolique, des cache-bouches… A part ces produits, le Centre hospitalier district d'Antanifotsy a reçu du député deux concentrateurs d'oxygène.

 

Côté infrastructures, Narson Rafidimanana a contribué à la réalisation de deux ponts, l'un mesurant 6 m à Ambatomiady et un autre de 12 m à Ampitatafika. La réalisation de ces travaux est le fruit de partenariat entre le Fokonolona, qui a assuré la main-d'œuvre, les Communes assurant l'approvisionnement en sable et gravillons et le député Narson a fourni les fers et ciments.

Les habitants de la Commune d'Ampitatafika ont obtenu également du député 10 lampadaires solaires érigés au bord de la RN7.

Narson Rafidimanana a profité de ses rencontres avec la population pour lui rendre compte des travaux effectués au sein de l'Assemblée nationale tant durant la session ordinaire qu'extraordinaire.

La Rédaction

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff