Publié dans Politique

Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort

Publié le vendredi, 05 mars 2021

La vive dispute entre le pouvoir et l’Opposition met en vedette le préfet de police de la ville d’Antananarivo. 

L’article 7 de la loi 2014-021 du 12 septembre 2014 relative à la représentation de l’Etat dispose que le préfet représente l’Etat auprès de la Région et que, selon l’article 8, le chef de district représente l’Etat auprès des Communes.

Le représentant de l’Etat représente le Premier ministre, chef du Gouvernement ainsi que chacun des ministres, membres du Gouvernement. A cet effet, il prolonge les fonctions d’administration centrale au niveau de son ressort territorial. Le représentant de l’Etat est responsable de l’ordre et de la sécurité publics. Il préside une structure chargée de définir les stratégies et mesures adéquates destinées à préserver et à maintenir l’ordre et la sécurité publics dans sa circonscription.

A cet effet, il dispose de toutes les forces de Police stationnées dans sa circonscription. Il requiert dans les formes réglementaires les unités de Gendarmerie et de l’Armée stationnées dans sa circonscription. La structure prévue par le précédent article est composée du représentant de l’Etat territorialement compétent, du chef du parquet et des commandants des unités des Forces de l’ordre implantées dans sa circonscription.

Voici ce que dit la loi 2015-011, portant statut particulier d’Antananarivo, Capitale de la République de Madagascar, du 1er avril 2015. L’Etat est représenté auprès de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) par le préfet de police d’Antananarivo. Il est le délégataire du ministre chargé de l’Intérieur. Cumulativement à cette fonction, le préfet de police d’Antananarivo représente également l’Etat auprès de la Région d’Analamanga.

La Préfecture de police d’Antananarivo est divisée en Districts dont les limites territoriales coïncident respectivement avec celles des Arrondissements municipaux de la CUA. Il est placé à la tête de chaque district un chef de district nommé par décret pris en Conseil des ministres sur proposition du ministre chargé de l’Intérieur. L’organisation, le fonctionnement et les attributions des chefs de district auprès de la Préfecture de police d’Antananarivo sont fixés par voie réglementaire.

M.R.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff