Publié dans Politique

Covid-19 - Madagascar va identifier et utiliser des vaccins

Publié le jeudi, 25 mars 2021

L'annonce a été faite à l'issue de la rencontre qui s'est tenue hier dans l'après-midi au Palais d'Etat d'Iavoloha entre l'Académie nationale de médecine (ANAMEM) et l'Etat malagasy dirigé par le Président de la République Andry Rajoelina. Madagascar va identifier et utiliser les vaccins les plus adaptés aux variants Covid-19 présents dans le pays, pour lutter contre l'épidémie. Cette vaccination se fera sur les bases du volontariat.  Un comité scientifique comprenant notamment le ministère de la Santé publique et le ministère de l'Enseignement supérieur, va être mis sur pied pour la mise en œuvre de ces mesures.

L'utilisation du CVO Plus dans le protocole de traitement et de prévention de la Covid-19 reste d'actualité. C'est uniquement après ces étapes que l'Académie de médecine suggère d'étendre « progressivement la vaccination à l'ensemble de la population, toujours sur les bases du volontariat. Ces annonces font suite à une discussion entre les représentants de l'ANAMEM d'une part et d'autre part, le ministre de la Santé publique malagasy et le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Une réunion pour discuter des mesures à prendre et la stratégie à mettre en place pour faire face à la pandémie de la Covid-19 et notamment sur le variant sud-africain du virus.

Les différents vaccins contre le coronavirus ainsi que leurs conséquences sur le corps humain ont également été au cœur des discussions. Le communiqué de la Présidence fait part de la nécessité de prendre des décisions adaptées à l'évolution de la pandémie vu la présence du variant dans le pays. Des décisions qui doivent également prendre en compte la possible hausse du taux de contamination avec l'arrivée prochaine de la période hivernale dans le pays. Les discussions ont également porté sur la prise en charge des malades.

Les Professeurs au sein de l'ANAMEM ont eu l'occasion d'apporter un point de vue scientifique concernant l'évolution de l'épidémie et des vaccins contre ce virus dans le monde. Ils ont ainsi émis des recommandations tendant vers l'utilisation des vaccins anti-Covid par Madagascar. L'ANAMEM a également émis l'avis selon lequel l'utilisation des vaccins n'entrait pas en contradiction avec l'utilisation des produits issus des recherches locales, notamment le CVO Plus, dont les résultats ont été visibles pour la population malagasy. Des recommandations entendues par l'Etat malagasy qui a ainsi décidé de les mettre en œuvre en collaboration avec l'ANAMEM.

La rédaction

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff