Publié dans Politique

Lutte contre la propagation de la Covid-19 - Les premières doses de vaccins attendues dans 15 jours

Publié le jeudi, 22 avril 2021

Madagascar va recevoir ses premières doses de vaccins d’ici quinze jours. L’annonce a été faite par le ministre de la Santé Rakotovao Hanitrala Jean Louis. Et ce, lors d’une intervention sur le plateau du journal télévisé de la télévision nationale. A entendre le numéro Un du département ministériel d’Ambohidahy, ces premières doses ont été commandées par l’Etat malagasy avec l’appui des partenaires techniques et financiers. Le ministre rappelle également que Madagascar est inscrit à l’initiative Covax et bénéficiera des vaccins dans ce cadre. Aucune information n’a été livrée par le ministre en ce qui concerne le nombre de ces vaccins ou encore leurs noms.

 

Le Professeur Rakotovao Hanitrala Jean Louis précise qu’une organisation sera mise en place pour l’administration de ces vaccins. « Les personnes en première ligne de la lutte contre la Covid-19 seront priorisées pour l’administration de ces vaccins », réitère le ministre. Il parle notamment du personnel de santé, mais également des éléments des Forces de l’ordre. Le ministre indique que le tour viendra ensuite pour les personnes vulnérables ainsi que les personnes âgées.

Le numéro Un de la santé à Madagascar affirme par ailleurs que les localités où sont enregistrés les plus forts taux de contamination seront priorisées, notamment donc à Analamanga. Il dit aussi que le choix du vaccin pourrait se faire dépendamment de la localité concernée. Les personnes répondant aux critères et souhaitant se faire vacciner seront invitées à s’inscrire sur une liste qui sera ouverte à partir de la semaine prochaine, affirme en outre le ministre. Cette liste permettra notamment d’effectuer un suivi de l’état de santé de ces personnes. Pour ce qui est de la vaccination du plus grand nombre, le ministre de la Santé publique espère que cela pourra être effectif à partir du mois de juillet. Et lui de rappeler que la vaccination contre le coronavirus n’est pas obligatoire et qu’il devra se faire sur la base du volontariat.

Covishield, Pfizer, Sinopharm, Jonhson&Johnson tels sont pour rappel les quatre vaccins finalement retenus par l’Etat malagasy sur recommandation des membres de l’Académie de médecine pour contrecarrer la 2ème vague de l’épidémie liée à la Covid-19 et la présence du variant sud – africain à Madagascar. Ce choix a été officialisé, cette semaine à l’issue d’une réunion dirigée par le Président de la République Andry Rajoelina au Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra, en présence des académiciens ainsi que du ministre de la Santé, celui de l’Enseignement supérieur et celui de l’Education nationale. La rencontre fait suite à celle tenue le 25 mars 2021 toujours concernant l’utilisation des vaccins contre le coronavirus.

Plusieurs paramètres ayant été étudiés dans le choix de ces 4 vaccins qui ont tous déjà reçu l’autorisation temporaire d’urgence délivrée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En revanche, les taux d’efficacité sont différents et certains vaccins nécessitent une limitation d’âge pour les bénéficiaires.

La rédaction

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff