Publié dans Politique

Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée

Publié le lundi, 03 mai 2021

Comme annoncé par le ministre de la Santé publique, le Professeur Jean Louis Rakotovao, les premières doses de vaccin contre la Covid-19 sont attendues à Madagascar ce samedi 7 mai. Par la même occasion, le Président Andry Rajoelina a annoncé, au cours de son intervention avant - hier sur la chaîne nationale, que la Grande île misera sur une vaccination ciblée et pas une vaccination de masse.

Ainsi, le personnel soignant qui est en première ligne dans le traitement des patients sera priorisé pour cette première campagne de vaccination. A eux s'ajouteront les Forces de l'ordre et les personnes âgées, ainsi que les personnes vulnérables qui peuvent facilement contracter le coronavirus à l'instar des diabétiques.

Rappelons que Covidshield, Pfizer, Sinopharm, Jonhson&Johnson sont les quatre vaccins finalement retenus par l'Etat malagasy sur recommandation des membres de l'Académie de Médecine pour contrecarrer la 2ème vague de l'épidémie liée à la Covid-19 et la présence du variant sud - africain à Madagascar. Force est de constater que le choix d'une vaccination ciblée par l'Etat malagasy s'appuie sur des arguments scientifiques. D'ailleurs, le Président s'est concerté avec les membres de l'Académie de médecine avant de prendre la décision.  A en croire les scientifiques internationaux, la vaccination ciblée serait la meilleure option par rapport à celle de masse qui présente des risques dangereux.

Une thèse scientifique inquiétante

Un virologue de renommée internationale a émis une thèse par rapport à la vaccination de masse. Loin d'être un anti - vaccin, cet expert a écrit une lettre à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) exposant sa position par rapport à la vaccination de masse. Selon lui, ce type de vaccination peut provoquer une « échappée immunitaire ». En fait, dans un contexte de forte circulation du virus, cela pourrait déclencher une mutation du virus et créer des variants aussi nombreux qu'infectieux et capables de contourner les anti - corps vaccinaux. On parle même d'une éventuelle bombe biologique de masse qui pourrait se déclencher incessamment. Pour soutenir son raisonnement, le même virologue souligne que les pays qui comptent des variants comme la Grande-Bretagne, le Brésil, l'Afrique du Sud ou encore l'Inde sont ceux qui ont procédé à une vaccination de masse via des essais cliniques de vaccins anti - Covid-19.

Concernant le taux d'efficacité, cela varie d'un vaccin à l'autre : au vaccin Johnson&Johnson développé par Janssen (une firme américaine), par exemple, est attribué 66% d'efficacité pour prévenir les formes sévères à modérées contre 85% contre les hospitalisations et les décès liés à la Covid-19. Une seule dose est nécessaire pour ce vaccin américain. Pour Sinopharm, issu des laboratoires chinois, a été déclaré « sûr et efficace » par l'Organisation mondiale de la santé, au même titre que son homologue Sinovac. Son efficacité est évaluée à 79% selon son laboratoire de fabrication. Une efficacité de 80% pour la prévention de la maladie est attribuée au vaccin Covidshield issu du vaccin AstraZeneca mais manufacturé en Inde par le Serum Institute of India, après la 2ème dose. Le vaccin Pfizer mis au point par la firme germano - américaine Pfizer - BioNtech serait, quant à lui, efficace à 95% pour prévenir les infections liées à la Covid-19 avec deux doses.

La Rédaction 

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff