Publié dans Politique

Covid-19 - Ruée vers le vaccin

Publié le mardi, 08 juin 2021


A presque un mois du début de la campagne vaccinale contre la Covid-19, plus précisément au 27ème jour, les autorités sanitaires malagasy ont utilisé 77 660 doses et ont réussi à administrer 70 763 doses avec 8,88% de perte. Entrant dans la dernière ligne droite de cette première phase de la campagne de vaccination anti-Covid-19, une forte mobilisation a été remarquée. Si au premier jour, seuls 253 individus ont été immunisés, actuellement, les autorités sanitaires malagasy recensent plus d’un millier de vaccinés par jour. Particulièrement le 4 juin dernier, la Direction du programme élargi de vaccination (DPEV) auprès du ministère de la Santé publique a vacciné plus de 8 000 personnes. En outre, sur 39 000 quantités livrées à Analamanga par exemple, 31 055 personnes ont reçu la première dose. Encore mieux, depuis à peu près une semaine, les sites de vaccination ont été multipliés jusqu’à une trentaine de centres de vaccinodrome opérationnels. Après Analamanga, les Régions d’Atsinanana, de DIANA et de Vakinankaratra connaissent également une hausse du taux de couverture vaccinale. En tout, elles ont écoulé 15 280 sur 30 600 doses offertes. Cependant, à la date du 7 juin, il reste encore 172 340 doses du vaccin Covischield toujours disponibles à Madagascar.
Artistes, politiciens, entrepreneurs et d’autres personnalités publiques ont manifesté leur intérêt à se faire vacciner. Depuis la semaine dernière, le site de vaccination des Nations unies a été envahi par des artistes célèbres à commencer par Bodo ou encore Samoela sans oublier Princio et d’autres encore. La vaccination leur permettra de revenir sur scène et de revoir leur public. « J'ai été vacciné. C'est mon choix. Ça pourrait être le tien aussi ! Il y a encore tant d'endroits que je dois visiter afin de remplir mon devoir en tant que supporteur du droit de l'enfant chez UNICEF », a partagé Mirado après sa vaccination.
Pour les membres de la confédération du tourisme de Madagascar, ils sont venus nombreux samedi dernier pour se faire vacciner.  D’autant plus que dans l’exercice de leur fonction, le vaccin constitue un élément de mise en confiance des touristes et des tours opérateurs. Hier aussi, le groupement des femmes entrepreneurs sous l’égide de Fanja Razakaboana s’est présenté au vaccinodrome des Nations unies pour bénéficier de cette première dose.
Et même les diplomates dont l’ambassadeur de l'Union européenne ou encore Yungho Son, ambassadeur de la République de Corée à Madagascar, ont choisi de vacciner leur staff sur le site de l’UN Madagascar. « C’est vrai que la vaccination est libre de choix…mais en parallèle, il faut comprendre qu’historiquement les vaccins pour certains types de maladie sont les remèdes les plus efficaces » a déclaré Giovanni Di Girolamo, ambassadeur de la délégation de l'Union européenne à Madagascar et en Union des Comores, après sa 1ère dose.
Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff