Publié dans Politique

Covid-19 - Ruée vers le vaccin

Publié le mardi, 08 juin 2021


A presque un mois du début de la campagne vaccinale contre la Covid-19, plus précisément au 27ème jour, les autorités sanitaires malagasy ont utilisé 77 660 doses et ont réussi à administrer 70 763 doses avec 8,88% de perte. Entrant dans la dernière ligne droite de cette première phase de la campagne de vaccination anti-Covid-19, une forte mobilisation a été remarquée. Si au premier jour, seuls 253 individus ont été immunisés, actuellement, les autorités sanitaires malagasy recensent plus d’un millier de vaccinés par jour. Particulièrement le 4 juin dernier, la Direction du programme élargi de vaccination (DPEV) auprès du ministère de la Santé publique a vacciné plus de 8 000 personnes. En outre, sur 39 000 quantités livrées à Analamanga par exemple, 31 055 personnes ont reçu la première dose. Encore mieux, depuis à peu près une semaine, les sites de vaccination ont été multipliés jusqu’à une trentaine de centres de vaccinodrome opérationnels. Après Analamanga, les Régions d’Atsinanana, de DIANA et de Vakinankaratra connaissent également une hausse du taux de couverture vaccinale. En tout, elles ont écoulé 15 280 sur 30 600 doses offertes. Cependant, à la date du 7 juin, il reste encore 172 340 doses du vaccin Covischield toujours disponibles à Madagascar.
Artistes, politiciens, entrepreneurs et d’autres personnalités publiques ont manifesté leur intérêt à se faire vacciner. Depuis la semaine dernière, le site de vaccination des Nations unies a été envahi par des artistes célèbres à commencer par Bodo ou encore Samoela sans oublier Princio et d’autres encore. La vaccination leur permettra de revenir sur scène et de revoir leur public. « J'ai été vacciné. C'est mon choix. Ça pourrait être le tien aussi ! Il y a encore tant d'endroits que je dois visiter afin de remplir mon devoir en tant que supporteur du droit de l'enfant chez UNICEF », a partagé Mirado après sa vaccination.
Pour les membres de la confédération du tourisme de Madagascar, ils sont venus nombreux samedi dernier pour se faire vacciner.  D’autant plus que dans l’exercice de leur fonction, le vaccin constitue un élément de mise en confiance des touristes et des tours opérateurs. Hier aussi, le groupement des femmes entrepreneurs sous l’égide de Fanja Razakaboana s’est présenté au vaccinodrome des Nations unies pour bénéficier de cette première dose.
Et même les diplomates dont l’ambassadeur de l'Union européenne ou encore Yungho Son, ambassadeur de la République de Corée à Madagascar, ont choisi de vacciner leur staff sur le site de l’UN Madagascar. « C’est vrai que la vaccination est libre de choix…mais en parallèle, il faut comprendre qu’historiquement les vaccins pour certains types de maladie sont les remèdes les plus efficaces » a déclaré Giovanni Di Girolamo, ambassadeur de la délégation de l'Union européenne à Madagascar et en Union des Comores, après sa 1ère dose.
Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff