Publié dans Politique

Actu-brèves

Publié le jeudi, 04 juillet 2024

Prolongation du contrat pour la production des passeports malgaches avec Semlex Europe S.A. Le prolongement du contrat, entre le Gouvernement malgache et la société Belge Semlex Europe S.A. pour la production des passeports malgaches, a été décidé lors du dernier Conseil des ministres. Cette prolongation s'étendra sur une période de 12 mois, prenant effet à partir de septembre 2024. Cette décision vise à garantir la continuité de la production des passeports malgaches, compte tenu du temps nécessaire pour finaliser les détails requis dans le cadre d'un appel d'offres international. En assurant une prolongation précoce du contrat, le Gouvernement s'engage à maintenir un flux ininterrompu de passeports pour les citoyens malgaches. En plus, le Conseil des ministres a également approuvé l'ouverture d'un compte spécial dédié au dépôt des frais de passeports. Cette mesure vise à régulariser les coûts de production des passeports malgaches et à assurer une gestion transparente des finances liées à ce processus. Le montant dû au groupe Semlex pour la production des passeports sera réglé en trois versements, conformément aux directives établies par le Conseil des ministres. Cette approche de paiement échelonné permettra de respecter les engagements financiers tout en garantissant une gestion efficace des ressources.


Participation de Madagascar au sommet de coopération Chine-Afrique. Le Premier ministre Ntsay Christian a été invité à participer à la cinquième édition du sommet de coopération Chine-Afrique qui se tiendra les 9 et 10 juillet 2024 à Guangzhou, en Chine. Cette invitation spéciale a été accordée par l'Association du peuple chinois pour l'amitié avec l'étranger (APCAE), démontrant ainsi l'importance de la relation entre Madagascar et la Chine. Sous le thème " construire une communauté d'avenir partagé Chine-Afrique plus forte ", cette conférence vise à renforcer la coopération et les échanges entre la Chine et l'Afrique. Des représentants des gouvernements africains et chinois seront présents pour promouvoir la communication et le partage d'expériences entre les deux communautés. La participation de la délégation malgache à ce sommet revêt une importance stratégique pour Madagascar. Cela permettra non seulement de renforcer les liens diplomatiques avec la Chine, mais aussi de promouvoir les intérêts économiques et politiques du pays sur la scène internationale.


Exploration de la Blockchain pour la gestion des intrants agricoles à travers la mission "A reverse Roadshow to Korea". La voie à de nouvelles collaborations et innovations. Une délégation dirigée par le secrétaire général du MINAE, Fanja Raharinomena, est actuellement en Corée du Sud du 28 juin au 5 juillet 2024. Cette mission conjointe avec l'équipe de la Banque mondiale, vise à explorer de nouvelles approches pour renforcer le secteur agricole à Madagascar. La mission, intitulée « A Reverse Roadshow to Korea », illustre comment la délégation malgache s'oriente vers un pays reconnu pour son expertise afin d'explorer des solutions innovantes pour les défis politiques, climatiques et économiques persistants à Madagascar. Elle permet à la délégation de découvrir la « blockchain » comme une technologie prometteuse pour la gestion efficace et sécurisée des vouchers ou bons digitalisés. Les avantages incluent l’immutabilité des données, la traçabilité, la sécurité renforcée, la réduction des coûts, l'automatisation des transactions, l'interopérabilité entre systèmes, la confidentialité améliorée, et bien plus. Le projet de productivité et résilience des moyens de subsistance ruraux (Riz Plus), financé par la Banque mondiale et sous la tutelle du MINAE, ambitionne par exemple d’introduire des technologies agricoles intelligentes et des programmes de bons électroniques basés sur la blockchain pour révolutionner le système actuel de dotation d’intrants agricoles. Financée par le Korea World Bank Partnership Facility (KWPF), cette visite en terre coréenne vise à explorer les avancées de la blockchain dans la gestion des dotations d'intrants agricoles.



Le ministère de la Défense octroie de nouvelles armes à la Police nationale. Afin de concrétiser la vision sécuritaire du Gouvernement, le ministère de la Défense nationale (MDN) a fourni des armes, incluant des fusils, à la Police nationale le 3 juillet dernier. Cette initiative vise à établir une paix durable à Madagascar en renforçant les capacités opérationnelles des Forces de sécurité. L'objectif principal de cette coopération entre le ministère de la Défense et la Police nationale est de garantir que les efforts des policiers produisent des résultats efficaces en matière de maintien de l'ordre et de lutte contre la criminalité. Les Forces de défense et de sécurité (FDS), comprenant l'Armée malgache, la Police nationale et la Gendarmerie nationale, partagent un engagement commun envers la préservation de la paix et de la sécurité à Madagascar. Cette collaboration renforce la fraternité entre les différentes composantes des Forces de sécurité et contribue à instaurer un climat de confiance et de solidarité. Le ministre des Forces armées, le Général Sahivelo Lala Monja Delphin a souligné l'importance de la coopération entre les FDS. Il a affirmé que cette coopération ne doit pas être sous-estimée et doit se manifester de manière tangible pour garantir une amélioration continue des résultats en matière de maintien de la paix.

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff