Publié dans Politique

Détournements à la Croix- Rouge Malagasy - Deux anciens comptables financiers recherchés

Publié le jeudi, 21 février 2019

Les auteurs présumés du détournement de plusieurs milliards d’ariary au sein de la Croix- Rouge Malagasy (CRM) sont loin d’être coiffés. A preuve, un avis de recherche contre deux anciens comptables financiers de cette société nationale vient  d’être lancé par les autorités  compétentes.  La dame Holitiana Rasolofoson dite Holy et Rasolofonjatovo Bruno Clément dit Clément, tous membres du management de la Croix- rouge sous la coupe du Secrétaire général (SG), sont désormais activement recherchés par les Forces de l’ordre. Le premier responsable du service du management, soit le SG,  avec deux comptables impliqués également dans cette affaire de détournement, depuis la découverte de la malversation dans le dernier trimestre de l’année dernière, se trouvent depuis à la prison d’Antanimora. Une incarcération à titre préventif après leur déferrement devant le Parquet après que le BIANCO ait accompli son enquête.


Ces deux personnalités frappées d’un avis de recherche sont accusées de faux et usage de faux, détournements de deniers privés et blanchiment de capitaux. Elles auraient dû également présenter au Parquet avec leurs collaborateurs mais elles avaient fait faux- bond le jour du déferrement. Les recherches effectuées depuis des mois ont été ainsi infructueuses d’où cet avis à placarder dans les bureaux administratifs et lancé à l’endroit du public. Les personnes incriminées dans ce détournement sont toutes des employés de la division management de la CRM. Trois divisons composent la direction de la CRM à savoir la division de la gouvernance dirigée par le président national, élu par ses pairs, celle du management sous la responsabilité du Secrétaire général et la division des volontaires. Ces trois divisions ne s’interfèrent pas dans leurs activités et chacune a son indépendance. La gestion financière incombe au management d’où certainement la facilité avec laquelle ses cinq composants ont réussi à détourner plusieurs milliards d’ariary. C’est la Croix- Rouge Norvégienne(CRN), rappelons-le, qui a découvert la malversation en 2018. Un chiffre de 400 millions d’ariary a été avancé à l’époque entrainant du coup l’arrêt des aides de la CRN à la CRM. Mais au fur et à mesure de l’enquête, d’autres sources avancent que le montant détourné serait largement supérieur à ces 400 millions d’ariary.
La rédaction

Fil infos

  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars
  • Lutte contre l’insécurité dans la Sofia - Le député Velontsara dénonce l’immixtion de politiciens
  • Maroc - Le retour des Marocains au pays facilité
  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le PAC fait-il peur ?
    Le Pôle anti-corruption (PAC) sème-t-il la terreur quelque part ? A en croire certaine manigance orchestrée autour d’une proposition de loi 01-2020 PL échafaudée et soumise à l’Assemblée nationale, on s’interroge légitimement. Modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2016-021 portant règlementation du fonctionnement du PAC, elle inquiète.

A bout portant

AutoDiff