Publié dans Politique

Diplomatie - Raffermissement des relations sino-malagasy

Publié le mardi, 05 novembre 2019

La vice- première ministre de la République populaire de Chine, Sun Chunlan, est depuis deux jours sur le territoire malagasy. Une visite qui rentre dans le cadre d’un séjour sur le continent africain et qui doit l’emmener prochainement en Namibie et au Ghana. A la tête d’une importante délégation, elle a été reçue par le Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, hier dans la fin de l’après-midi au Palais d’Etat d’Iavoloha. Une rencontre à laquelle ont participé de nombreux membres du Gouvernement malagasy et qui fait suite notamment à des rencontres avec de hauts responsables gouvernementaux malagasy. La rencontre sera focalisée sur le renforcement des relations entre les deux pays et l’amélioration des échanges sino-malagasy, notamment dans le secteur économique. Les liens historiques entre Madagascar et la Chine datent de 47 ans.

Des liens amenés à se renforcer le climat d’apaisement actuel  prévalant dans la Grande-île ainsi que le développement économique du pays qui sont des facteurs favorables à l’épanouissement de ces relations. Et ce, même si la Chine est déjà le premier partenaire commercial de Madagascar à l’heure actuelle. Les relations entre les deux pays sont marquées du sceau du respect de la souveraineté. La Chine est toutefois un partenaire stratégique de Madagascar. La Grande-île fait des efforts pour rattraper le retard de développement accumulé depuis 58 ans, par la mise en œuvre de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar. Il est important que Madagascar utilise sa position géographique en tant que portail d’Afrique et de l’océan Indien, d’après la vice-première ministre chinoise. Le défi est, selon elle, l’industrialisation et l’électrification. L’objectif de Madagascar est de parvenir à l’autosuffisance alimentaire par l’augmentation de surface cultivable. L’atteinte de ces objectifs de développement nécessiterait ainsi des infrastructures de transport telles que les lignes ferroviaires et les autoroutes. Des secteurs dans lesquels l’expertise chinoise pourrait aider Madagascar.
La Redaction

Fil infos

  • Commune urbaine d'Antananarivo - Naina Andriantsitohaina fonce sur l'assainissement
  • Crédibilité au sein de l'opinion publique - La dégringolade de l'Opposition
  • Célébration du 10 août - Occultée par la crise sanitaire
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Arrivée de la seconde livraison
  • Dérogation pour les Malagasy devant poursuivre leurs études à l’extérieur - Précisions supplémentaires du CCO
  • Rapatriement de 1 600 Malagasy - La procédure est enclenchée !
  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables
  • Covid-19 à Madagascar - 9.000 contaminés guéris en un mois
  • Site de la MBS à Anosipatrana - La CUA veut reprendre son bien
  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé

La Une

Editorial

  • Récupérer mais non … !
    La Commune urbaine d'Antananarivo (CUA) reprend son droit. Naina Andriantsitohaina, le nouveau magistrat, dûment élu, de la ville des Mille corrige les dérives du passé. Il redresse les torts infligés par certains élus indélicats aux dépens de sa circonscription et de ses habitants. Il est de son droit le plus absolu de récupérer le patrimoine de la Commune entre les mains des responsables ou des élus sans foi ni loi.

A bout portant

AutoDiff