Société

Ligne G - Grogne des usagers

Publié le lundi, 22 juillet 2019
Rien ne va plus ! Les usagers de la ligne G « Kofiamo » reliant Anosy, Vontovorona, Ambatomirahavavy, Imerintsiatosika et Antsahadinta se plaignent de la mauvaise qualité des services offerts par les transporteurs, outre l’état piteux des véhicules. D’après leurs propos, les transporteurs font ce que bon leur semble, comme l’augmentation du tarif à partir de 17h, le demi-parcours, sans parler des insultes et mauvais traitement à l’endroit des passagers. « A partir de cette heure-là, les receveurs n’acceptent plus le demi-tarif. Ils nous obligent à payer 1 000 ariary au lieu de 700 ariary durant la journée, même pour…
Déplorable ! C’est ce qu’on peut qualifier l’incendie, l’un des plus graves à graver dans les annales de l’histoire, survenu samedi vers 20h à Toamasina. Pour la deuxième fois en l’espace de quelques années, le « Bazar kely », du moins la partie basse, a été dévastée à 80 % par les flammes, réduisant ainsi près de 2 200 box ou autres stands avec toutes les marchandises en cendres. « De surcroît, le peu de marchandises qu’on a réussi à évacuer du brasier avaient été volées par des profiteurs », indique l’information. 70 % des commerçants ont tout perdu dans…
Une initiative du ministère de la Communication et de la Culture (MCC) à partir du modèle rwandais. Le « Tagnamaro, andron'ny olom-pirenena » arrive actuellement en sa cinquième édition. Depuis le mois de mars dernier, la mise en œuvre de cette journée de mobilisation citoyenne s'enchaîne auprès des ministères, collectivités territoriales décentralisées et autres institutions administratives. Aussi, les associations, ONG et autres services ainsi que les habitants participent activement aux activités entreprises. En 5 mois de réalisation, l'on a constaté divers changements notamment au niveau des lieux qui accueillent les mobilisations, entre autres les écoles, marchés, gares routières, etc.
Une baisse de température de l’ordre de 5 à 8°C par rapport à la normale saisonnière est prévue prochainement. Sortez vos blousons et tous les articles vestimentaires adaptés à la période hivernale, il va faire très froid ! Les études menées par la Direction générale de la météorologie (DGM) ont révélé que les températures vont chuter de manière drastique sur Madagascar à compter de demain. Et cela va durer trois jours. Tout particulièrement, la température minimale va connaître une valeur rarement vécue à Madagascar. Selon Rivo Randrianarison, chef prévisionniste auprès du service de la météorologie à Ampadrianomby, l’ensemble des 22…
Terrorisme. La famille est encore en deuil alors qu’un nouveau malheur la frappe de plein fouet. Mercredi aux alentours de 21 heures, des inconnus ont enlevé un père de famille appelé Nesta, un quadragénaire, résident à Andriamena Tsaratanàna. La victime n’est autre que le fils des époux dont les ossements étaient récemment découverts après qu’ils étaient kidnappés en janvier. Les souffre-douleurs appartiennent à un modeste groupe familial rural dont l’agriculture et l’élevage sont les principales sources de revenus. Contrairement aux voisins, ils possèdent un important cheptel bovin. Les observateurs pensent du coup que les centaines de bœufs dont ils disposent…
Un air irrespirable. L’atmosphère autour de la décharge d’Andralanitra, comme Ambatomaro, Antsobolo, Mahazo, Ambohimahitsy est totalement polluée. Depuis la soirée du dimanche dernier, une épaisse fumée noire est apparue dans le ciel à cause de l’incendie qui a eu lieu dans la décharge. Outre les enfants et les personnes âgées, les femmes enceintes et ceux ayant des problèmes respiratoires, ce sont les élèves au sein de l’Akamasoa qui sont les principales victimes. A cause de la fumée qui envahit les salles de classe, bon nombre des élèves sont suffoqués. Face à cette situation, les cours sont souvent interrompus.
La Brigade de gendarmerie d'Ankazobe a réalisé un coup de filet vers 8h du matin mercredi dernier dans la Commune rurale de Talatanangavo. Sur la base d'un renseignement, ses éléments ont pu capturer un évadé de la prison de Maevatanàna. Il s'agit d'un prisonnier rendu tristement célèbre par sa dangerosité et les crimes qu'il a commis dans le passé selon un responsable au sein de ladite brigade. « A vrai dire, il fut dénoncé par un résident de Talatanangavo, celui qui l'a en même temps hébergé », selon l'information.

Fil infos

  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !
  • Blocage des routes - QMM passe en mode service minimum
  • Prix du carburant à la pompe - Les consommateurs s’attendent à un coup de massue

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Où en sommes-nous ?
    L’UE regrette ! Le RSF enfonce ! Le CSI déplore ! Certaine presse étrangère et certains activistes des réseaux sociaux accusent !Au fait, où en sommes-nous dans la bataille contre les grands maux qui minent et bloquent le réel démarrage vers l’essor et le développement du pays ? En est-on resté au stade des grands mots dans la lutte sans merci contre les grands maux à savoir la corruption, l’impunité, le non-respect de l’Etat de droit, de la liberté d’expression, de la démocratie ? Le tableau ne luit pas assez comme nous l’entendions. Les différents rapports d’Institution et d’organisme étranger ainsi que des Institutions en charge de la lutte contre toute forme de malversation et certaine Société civile du pays ne vont pas dans le sens de notre faveur sinon notre souhait. Ou bien, on se prend pour le mal aimé des autres et en revanche on dénonce ! Ou…

A bout portant

AutoDiff