Publié dans Société

Accidents - 3 victimes de chocs mortels

Publié le vendredi, 19 juin 2020


Au moins une personne a perdu la vie et deux autres grièvement blessées lors des accidents de la circulation survenus entre la nuit de jeudi et hier matin, et ayant surtout impliqué des motos, dans la Capitale et ses environs. A commencer par le drame qui a emporté tragiquement, dans la soirée du jeudi, un motocycliste sur  un chemin passant près de la cité des étudiants entre Ankatso et Ambohipo. Des témoins affirment qu’un 4x4 l’avait percuté à cet endroit-là avant qu’il ne disparaisse vers une destination inconnue. Sur place, un constat révèle que la chance était mince pour le motard de survivre à un tel choc. Rien qu’à voir le sang qui s’échappait de son crâne par où était vissé encore le casque, le prouve. Interrogée, la Police affirme que la brigade des accidents ne s’était pas encore exprimée sur celui-ci.
Pas plus tard qu’hier, vers les premières heures de la matinée, deux motos qui se sont croisées, s’étaient télescopées à Ambatomirahavavy. La collision s’est produite dans un virage. Les motocyclistes sont grièvement blessés, sans parler de l’importance des dégâts observés sur les deux-roues mêmes. Les circonstances de la collision restent encore floues si bien qu’il était encore impossible de déterminer la responsabilité lors de cet accident. Cependant, des témoins ont avancé que l’une des motos n’aurait pas bien serré sa droite au moment d’attaquer le virage. La Gendarmerie a fait le constat.
Franck R.

Fil infos

  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente
  • Région Alaotra Mangoro - Le Président Andry Rajoelina honore ses promesses
  • Dépenses inutiles - L'Assemblée nationale sous le feu des critiques !
  • Secret du vote aux sénatoriales - Une seule et unique urne par District
  • Découpage territorial - Ikongo, Vohipeno et Manakara inséparables
  • Organisation des Jeux des îles de l'océan Indien 2023 - La candidature malagasy discréditée par les « zalous »
  • Code municipal d’hygiène - Sensibilisation et éducation du citoyen avant tout
  • Mairie d’Antananarivo - Des élus oublient leur principale mission

La Une

Editorial

  • Jeu interdit !
    A quoi joue-t-on là-haut ? Immaturité politique ou gaminerie mal assimilée ! En tout cas, quelque chose pas très catholique du moins déconcertant se produit dans les rangs des dirigeants du régime en place. Totalement inconscients de l’impact nocif de leurs actes, certains s’amusent à s’adonner à un certain jeu dangereux, guerre entre frères d’armes. Non seulement un jeu dangereux mais plutôt interdit. Des observateurs avisés redoutent l’éclatement.

A bout portant

AutoDiff