Publié dans Société

Eglise luthérienne - Le pasteur Rakotonirina David n’est plus

Publié le dimanche, 12 juillet 2020

Une semaine après son évacuation dans une clinique privée de la Capitale, le président de l’Eglise luthérienne de Madagascar (FLM), le pasteur Rakotonirina David a rendu l’âme, samedi soir, à l’âge de 58 ans. Dimanche dernier, il a été frappé par un malaise alors qu’il dirigeait une réunion synodale à Morondava, Région de Boeny. Sitôt après la diffusion de la nouvelle sur la page facebook du Centre de commandement opérationnel de la  localité, le Président de la République, Andry Rajoelina a envoyé un hélicoptère pour l’évacuer à Antananarivo.

Il a alors subi un test  PCR du coronavirus. Et le résultat est positif. Une information qui a été confirmée, hier, par le professeur Vololontiana Hanta durant son intervention à la télévision nationale malagasy. Dans le respect des dispositifs sanitaires dans une situation similaire, ses obsèques se sont tenues hier même dans la cour du temple FLM d’ Ambatovinaky où se trouve le caveau des missionnaires.

Le révérend Rakotonirina David est né le 18 aout 1962 à Fianarantsoa. Il est titulaire d'un Honorary doctor of divinity de Niagara lutherian theological institute (NLTI) aux Etats-Unis. En septembre 2016, il est élu 5e président de l’église luthérienne. Puis a assuré la présidence de l’église protestante de Madagascar (FKPM) et celle du Conseil œcuménique des églises chrétiennes (FFKM), en 2020. Ainsi, il a déjà occupé le poste de rédacteur en chef de la presse FLM depuis 1998, président de comité d’administration de l’hôpital FLM à Ambohibao depuis 2000, directeur et enseignant au sein du Sekoly teolojikam-paritany loterana (STPL) Atsimoniavoko et président synodal d’Antananarivo.  Outre son rôle de pasteur, il est aussi un écrivain. La plupart de ses œuvres sont diffusées  dans le journal « Mpamangy » et « Sakaizan’ny tanora », dont « la politique chez Jean Jacques Rousseau »,  « Asa misiona sy ny fifohazana eto Madagasikara », « Ny lanjan’ny soatoavin’ny fanabeazana  kristianina », « Ny Epistily pastoraly ».

 L’équipe de la rédaction de la Vérité présente ses sincères condoléances à la famille, aux proches du pasteur Rakotonirina David ainsi qu’à tous les fidèles de l’église luthérienne.

Anatra R.

Fil infos

  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !
  • MATP - Chasse aux remblais illicite
  • Attachement au principe de souveraineté - Tentative de meurtre médiatique à l’endroit d’Andry Rajoelina
  • Magouilles dans la distribution d'aides sociales - Le Président Andry Rajoelina avertit les chefs de Fokontany
  • « Sosialim - bahoaka » à Antananarivo - Les aides de l'Etat s'enchaînent dans les 6 Arrondissements
  • Remaniement imminent - Qu'un vrai leader soit à la tête du ministère
  • Ministère de la Défense nationale - Mise en garde contre toute désinformation
  • Finance publique - Un cours magistral, signé Rindra Rabarinirinarison

La Une

Editorial

  • Bons réflexes
    A la guerre comme à la guerre ! On se défend par tous les moyens. On attaque sans état d’âme. Un seul objectif : la défaite de l’ennemi.Depuis le 20 mars 2020, le pays va en guerre. Etant une île et se gardant l’idée de s’immiscer dans les affaires des autres (Etats), Madagasikara n’est pas censé faire la guerre sauf qu’en cas exprès d’invasion étrangère. Toujours fidèle au sacro-saint principe de Non-alignement et de la Non-immixtion dans les affaires d’autrui, la République de Madagasikara joue la carte de la neutralité. Toutefois, la République Malagasy dispose d’une Armée et se réserve le droit de riposter contre toute attaque de quelque nature que ce soit. Quoi qu’il en soit, l’Armée offre ses compétences pour prêter main-forte en cas de nécessité dans l’intérêt supérieur de la Nation. La guerre que nous menons, en ce moment, est une guerre atypique sinon insolite mais virulente.…

A bout portant

AutoDiff