Publié dans Société

Drame à Ambodivona - Un octogénaire périt dans un incendie

Publié le lundi, 17 août 2020

Vers 6h hier matin, un incendie a éclaté dans le quartier d’Ambodivona, plus précisément dans les parages de la station-service Galana, touchant ainsi deux bâtiments dont l’un servant comme un établissement scolaire privé. Le sinistre a fait une victime, en la personne d’un homme âgé de 85 ans. Le malheureux se trouvait dans son appartement se trouvant à l’étage supérieur de l’un des bâtiments, lorsque les flammes l’ont pris au piège. Les observateurs s’étonnent du fait de la rapidité du feu pour atteindre cet endroit-là, haut perché de sa maison. Personne n’a donc pu secourir cet homme âgé au moment de l’alerte. Effectivement, il y avait d’autres personnes présentes à l’intérieur de ces bâtiments au moment du drame. Mais elles ont pu se sauver à temps lorsque le sinistre a éclaté.

Quant aux dégâts, ils sont particulièrement lourds. Les flammes ont complètement ravagé les salles de classe situées au rez-de-chaussée de l’un des bâtiments touchés.  De même, la cabane accolée à cette construction était réduite en cendres. Enfin, l’autre construction en dur semble être mieux épargnée. Les dégâts observés sur les lieux, semblent être plutôt minimes eu égard à l’ampleur apparente des flammes.

Cependant, les secours ont été assez rapides. Quelques minutes à peine après l’alerte, les fourgons-pompes des sapeurs-pompiers, au nombre de cinq, ont déjà pointé sur place. Malheureusement, ces derniers ont dû se heurter à un problème d’un tout autre ordre. Ils ont éprouvé le plus grand mal à se frayer un passage dans le secteur, exiguïté du chemin conduisant vers l’endroit du sinistre oblige !

Pour l’heure, l’origine du drame n’a pas été encore élucidée. Toutefois, des bruits circulent comme quoi un court-circuit en serait le responsable. Une thèse qui  - pour le moment - n’a été confirmée, ni infirmée par cette source auprès des pompiers. « Il appartient à la Police de mener une enquête à ce propos. Notre mission se cantonne uniquement à combattre les flammes », précise cette source. 

Franck R.

Fil infos

  • Stade Barea - Une avancée impressionnante des travaux
  • Les réserves d’eau d’Andekaleka à sec - Plusieurs quartiers dans le noir
  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff