Publié dans Société

Covid-19 - De moins en moins de cas positifs à Analamanga

Publié le mardi, 25 août 2020

Amélioration. La Région d’Analamanga qui a été longuement le foyer épidémique de la Covid-19  voit une nette amélioration quant au maintien de la propagation du coronavirus. Effectivement, il y existe de moins en moins de cas positifs identifiés. Il a été remarqué que les  données statistiques de ces derniers jours ont été maintenues  aux alentours d’une vingtaine de contaminés par jour.Par exemple au cours de ces dernières 48 heures, ladite Région n’a plus enregistré que 55 cas positifs  contre 100  il y a encore un mois. Le  cumul des cas confirmés publiés sur le site web du Centre de commandement opérationnel  (CCO) Covid-19 Ivato a indiqué dimanche dernier qu’il ne restait plus que 591 personnes testées positives au niveau de cette Région  sur  le nombre total de 10 963  cas confirmés répertoriés à compter du 19 mars dernier.De tels résultats encourageants proviennent  certainement du suivi du confinement  et du respect des mesures de sécurité sanitaire dont le port de masque obligatoire, la distanciation sociale d’un mètre ainsi que le lavage systématique des mains.
Hier, le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle, porte-parole du CCO Covid-19 Ivato a annoncé  73 nouveaux cas  positifs à la Covid- 19 sur 446 analyses en laboratoire effectuées  durant les dernières 24 heures. 26  de ces personnes testées positives au coronavirus sont localisées à Analamanga. Diana en a répertorié 21 porteurs  du virus.  Les 26 cas infectés restants sont répartis dans le Vakinakaratra, Sofia, Boeny, Haute Matsiatra, Atsinanana et Anosy.
Sur les 58 patients guéris également déclarés à cette occasion, 17 nouvelles guérisons sont recensées pour Analamanga,  la Région  de Boeny a déclaré 14 patients remis. Les Régions Atsimo Andrefana et Vakinankaratra  ont recensé respectivement  5 personnes testées positives ayant rempli les critères de guérison. 8 individus infectés ayant recouvré la santé sont répertoriés pour Haute Matsiatra, 6 pour la Région de Diana.  Un seul cas de rémission a été identifié dans l’Alaotra Mangoro.
A la date d’hier,  75 patients sur les 805 en cours de traitement développent une forme symptomatique grave. Depuis le 19 mars, le Centre de commandement opérationnel  (CCO) Covid-19 Ivato a comptabilisé 14 475 cas positifs dont 178 patients ont succombé. Heureusement, 13 492 individus ont été déclarés officiellement  non infectés et non contagieux.
Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff