Publié dans Société

Corruption à tous les niveaux - Un Chinois et son interprète arrêtés

Publié le mercredi, 09 septembre 2020

Jeudi 3 août dernier, un ressortissant chinois et son interprète ont été arrêtés par des éléments du Commissariat du 1er Arrondissement pour affaire de corruption, mais aussi bien pire que cela.  Ce jeudi-là, des responsables au sein du ministère du Commerce à Ambohidahy, étaient venus pour porter plainte contre les personnes sus-mentionnées qui ont fait les objets d’une enquête au niveau même de ce ministère à cause de leur tentative supposée pour faire une corruption.

 

D’après une explication fournie par une source policière, ces personnes incriminées importent des postes téléviseurs au pays. Cependant, ces produits n’ont pas de marque. « Une fois que les téléviseurs arrivent au pays, les suspects les font endosser de sigles ou autres logos correspondant aux marques de leur choix, mais largement connus du public, dans le but évident de les revendre ensuite sur le marché local », indique cette source.

D’ailleurs, cette pratique est contraire à la loi en vigueur au pays. Une raison de plus pour le ministère du Commerce pour convoquer les deux suspects afin de les soumettre récemment à une enquête. Acculées, les personnes mises en cause ont tenté d’aplanir le problème à leur manière, en essayant d’amadouer les enquêteurs dudit ministère. Le Chinois et son interprète ont ainsi voulu obtenir le silence de ces derniers en les corrompant tout simplement.

Une tentative qui a valu aux deux suspects d’être arrêtés par la Police dans les locaux de ce ministère à Ambohidahy. Aussitôt après, on les a embarqués de facto au Commissariat d’Analakely pour une enquête.  Mais là également, les premiers ont renouvelé leur tentative de corruption, cette fois-ci la Police ! Celle-ci a confisqué la somme de 480 000 ariary qu’ils ont proposée aux Forces de l’ordre, preuve formelle de leur volonté à les corrompre.

L’enquête policière suit encore son cours. Sitôt celle-ci terminée, les suspects seront bientôt déférés au Parquet.

Franck R.

Fil infos

  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars
  • Lutte contre l’insécurité dans la Sofia - Le député Velontsara dénonce l’immixtion de politiciens
  • Maroc - Le retour des Marocains au pays facilité
  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
Pub droite 1

Editorial

  • Le PAC fait-il peur ?
    Le Pôle anti-corruption (PAC) sème-t-il la terreur quelque part ? A en croire certaine manigance orchestrée autour d’une proposition de loi 01-2020 PL échafaudée et soumise à l’Assemblée nationale, on s’interroge légitimement. Modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2016-021 portant règlementation du fonctionnement du PAC, elle inquiète.

A bout portant

AutoDiff