Publié dans Société

Etablissements publics - Jour J de la rentrée scolaire !

Publié le dimanche, 25 octobre 2020

Retour sur les bancs de l’école. L’année scolaire 2020-2021 pour les élèves inscrits dans les établissements publics commencera ce jour. Toutefois, elle a déjà commencé depuis le mois de septembre pour la majorité des établissements privés, lesquels ont consacré ces quelques semaines pour le rattrapage du programme non achevé l’année dernière. En ce jour J de la rentrée scolaire, les établissements publics s’apprêtent à accueillir les élèves, d’autant plus que le personnel administratif et les enseignants s’en sont préparés depuis des jours. D’habitude, la première semaine sera consacrée pour la brise- glace ainsi que pour l’organisation interne dans chaque classe. Rappelons que la première période de cette année scolaire se fera entre le 26 octobre et le 18 décembre, soit 2 mois et quelques, suivie par les vacances de Noël du 19 décembre au 3 janvier.

Par ailleurs, le ministère de l’Education nationale (MEN) et ses partenaires accélèrent le dispatching des subventions pour la « Caisse-école ». Celles-ci servent notamment de budget de fonctionnement pour chaque établissement public. Le ministère de tutelle a, rappelons-le, lancé le défi que chaque établissement puisse encaisser sa part avant la rentrée scolaire. Jusqu’au week-end dernier, bon nombre d’entre eux n’ont pas pu débloquer leur part de subventions à cause des procédures. La répartition du financement doit se faire dans la transparence, raison pour laquelle le MEN opte pour les affichages auprès des circonscriptions scolaires. A cela s’ajoute les détails, y compris le montant à encaisser par chaque établissement, publiés dans le site web dudit ministère. Parents d’élèves, directeurs d’établissement public peuvent les consulter à leur guise.

P.R.

Fil infos

  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !
  • Exploitation halieutique - Un investisseur étranger arnaqué de plusieurs milliards ariary
  • Pénurie d’eau à Fianarantsoa - Henri Rasamoelina décèle des issues environnementales
  • Trafic de tortues - Quatre personnes placées sous mandat de dépôt à Fianarantsoa
  • Transport aérien - Les défaillances d'Air Madagascar mises à nu
  • Confédération africaine de football - Victime d’un attentat prémédité, Ahmad riposte
  • Conjoncture - Des problèmes sociaux à régler

La Une

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff