Publié dans Société

FRAM non fonctionnaires et non subventionnés - Aides exceptionnelles pour 56 000 enseignants

Publié le lundi, 02 novembre 2020

Une aide exceptionnelle. Les enseignants FRAM, notamment ceux non fonctionnaires et non subventionnés, sont les principales victimes de la crise sanitaire dans le pays durant l'année scolaire 2019-2020. A cause des difficultés financières auxquelles les parents ont fait face durant cette période, ils n'ont pas pu payer leurs cotisations.

 

Face à cette situation, le ministère de l'Education nationale et ses partenaires ont décidé de leur venir à la rescousse. Du moins pour les premiers mois de cette année scolaire, ces enseignants sont au nombre de 56 000 à bénéficier de cette aide, selon un communiqué du ministère.

Outre les aides financières, les enseignants dans les classes de 6ème au 3ème ont déjà reçu des livrets d'auto-apprentissage pour quelques matières telles que le français, les mathématiques et le malagasy. Ainsi, 10 000 enseignants recevront une tablette et suivront une formation afin de renforcer leurs compétences.

Pour cette nouvelle année scolaire, beaucoup de projets sont mis en place par l'Etat afin de combler le vide accumulé durant les périodes de confinement. Outre la distribution de kits scolaires pour les élèves du primaire, des dictionnaires ainsi que des matériels pédagogiques - notamment des manuels de mathématiques, seront distribués pour les classes de T1 jusqu'en T9 et T12. Des livres de malagasy seront également offerts pour les classes de T1, T5, T6, ainsi que des manuels de français pour les élèves de T5 et T9.

Afin de limiter la propagation du coronavirus dans les établissements scolaires, le ministère de l'Education nationale est ferme quant au respect des barrières sanitaires. A cet effet, 28 500 écoles publiques ou privées bénéficieront d'un dispositif de lavage des mains sans contact avec deux cartons de savon. Pour les parents, leurs charges ont été allégées. Ainsi, le paiement des droits d'inscription dans les écoles publiques a été annulé. De plus, les cotisations pour le paiement des salaires des enseignants non fonctionnaires ont été suspendues.

Anatra R.

Fil infos

  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
  • Assemblée nationale - Deux nouveaux députés à l’Hémicycle de Tsimbazaza
  • Sécheresse dans le sud - Le stockage d’eau comme priorité
  • Trafic illicite de 73,5kg d’or - Mali confirme l’usage de faux par les trois ressortissants malagasy
  • Journée des officiers - Une célébration sobre et symbolique à Iavoloha
  • Trafic illicite de 73,5kg d’or - L’avion de la STA saisi !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit solidaire !
    L’heure est grave ! L’intraitable « Kere » dans le Sud fait fuir des gens. La Covid-19 reprend le poil de la bête. La violence atteint le paroxysme. Les sociétés et entreprises ne sont pas encore sorties de l’auberge des suites des frappes aveugles de la pandémie du coronavirus durant l’année passée. Le moment crucial arrive où nous devons, tous sans exception, faire preuve d’esprit solidaire. Chacun doit se sentir concerné sans être forcément responsables du malheur d’autrui. La solidarité nationale s’avère être la solution la meilleure sinon l’idéal.Dans le Sud, l’intensité de la sécheresse atteint, cette fois-ci, un degré… inhumain. Quand les gens de la région concèdent à fuir ou à abandonner la terre de leurs Ancêtres, leurs animaux d’élevage et leurs activités cela explique une situation inédite voire intenable. Depuis l‘époque coloniale jusqu’à un passé récent, les autorités publiques ont tenté de convaincre les habitants du grand Sud,…

A bout portant

AutoDiff