Publié dans Société

Trafic de drogue dure aux 67ha - Deux suspects dans le filet de la Police

Publié le jeudi, 19 novembre 2020


Vers le début de l’après-midi jeudi dernier, les éléments de la brigade des stupéfiants Anosy ont procédé à l’arrestation de deux jeunes hommes de 18 ans chacun pour usage et trafic d’héroïne aux 67ha.
En effet, les suspects auraient été surpris en train même de démarcher. Ce double coup de filet de la Police serait le fruit d’une dénonciation de la part de certains informateurs qui agissent sous le couvert d’anonymat.
Bien que la Police n’ait trouvé qu’une infime quantité de cette drogue dure sur les concernés, on peut dire que ces derniers sont des spécialistes en la matière. Car s’ils achètent le gramme à 50 000 ariary auprès du fournisseur, ils fractionnent ensuite l’héroïne en 7 petits fragments dont l’un est ensuite proposé à 5 000 ariary au client.
Le cas de ces deux jeunes démarcheurs n’est qu’un exemple parmi tant d’autres qu’a connu le quartier des 67ha. Bien avant eux, plusieurs autres petits dealers, Africains inclus, ont été déjà arrêtés, sinon emprisonnés depuis. Mais cela semble n’avoir pas d’effet chez les trafiquants, qui travailleraient pour un réseau occulte auquel toute une zone d’ombre persiste encore à leur sujet.
F.R.

Fil infos

  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !
  • Exploitation halieutique - Un investisseur étranger arnaqué de plusieurs milliards ariary
  • Pénurie d’eau à Fianarantsoa - Henri Rasamoelina décèle des issues environnementales
  • Trafic de tortues - Quatre personnes placées sous mandat de dépôt à Fianarantsoa
  • Transport aérien - Les défaillances d'Air Madagascar mises à nu
  • Confédération africaine de football - Victime d’un attentat prémédité, Ahmad riposte
  • Conjoncture - Des problèmes sociaux à régler

La Une

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff